Libérez votre génie créatif!

Une leçon sur nos forces à l’image d’un petit garçon de 4 ans

Les quatre générations de notre famille ont passé une semaine, ensemble, dans un coin reculé du Québec. Ma fille aînée, son mari et nos deux petits-fils (Evan, âgé de 4 ans et Peter, âgé de 20 mois) habitent à Regina, en Saskatchewan. C’est à une distance de 2850 kilomètres, donc nous ne pouvons pas nous voir aussi souvent que nous le voudrions. Toute la famille s’organise pour se réunir d’une à deux fois par année.

Ils me manquent terriblement, alors je chéris chaque moment que je peux passer avec eux. J’étais emballée à l’idée que le chalet que nous avions loué mettait à notre disposition deux kayaks. Le premier matin, je me suis levée tôt et, après le petit déjeuner, j’ai sauté dans le plus gros kayak. Je n’avais fait de kayak que deux fois auparavant, mais je suis plutôt habile et j’ai aimé cette activité dès l’instant où j’en ai fait. À mon plus grand bonheur, Evan, mon petit-fils le plus âgé, a démontré de l’intérêt et une habileté pour le kayak : il pratique le kayak comme un poisson nage dans l’eau. C’était une activité qui allait créer un lien entre nous.

La facilité qu’Evan avait à apprendre à faire du kayak a d’ailleurs inspiré cet article. Il démontrait une telle aptitude pour ce sport qu’il était remarquable à voir aller. Les gens se font souvent demander quelles sont leurs forces, alors je me suis dit que j’utiliserais mon expérience avec Evan et le kayak pour vous présenter les cinq caractéristiques d’une force. Peut-être est-ce que cela vous aidera à identifier les vôtres!

Vos forces pavent la voie vers votre réussite

Un des éléments clés pour devenir un génie créatif accompli consiste à travailler le plus possible en fonction de vos forces. Toutefois, vous pensez probablement que c’est plus facile à dire qu’à faire. Mes clients me disent souvent qu’ils sont trop occupés à corriger leurs erreurs qu’ils ont bien peu de temps à dévouer à l’identification et au développement de leurs forces.

La bonne nouvelle est qu’il faut beaucoup moins de temps pour amener vos forces à un haut niveau qu’il n’en faut pour améliorer vos faiblesses, et ce, même si vous n’essayez d’atteindre que la médiocrité! Si vous prévoyez quelques heures par semaine pour travailler au développement de vos forces, vous obtiendrez des résultats étonnants rapidement.

Tout d’abord, vous devez identifier quelles sont vos forces. Plusieurs génies créatifs sont incapables de reconnaître la singularité de leurs forces. Lorsque vous découvrez quelque chose dans laquelle vous excellez, et que cela vous vient facilement, vous pensez automatiquement que ce doit être simple pour tous. Peut-être vous êtes-vous battu si longtemps qu’il vous est difficile d’imaginer que vous pourriez être meilleur que d’autres personnes. Ou peut-être est-ce parce que vous n’observez pas suffisamment les autres que vous ne remarquez pas que la plupart des gens ont de la difficulté à faire une tâche ou une activité dans laquelle vous excellez.

Peu importe la raison, je vous invite à utiliser une approche différente. Lorsque vous effectuez quelque chose facilement, dites-vous que c’est peut-être une force. Puis, prouvez-vous qu’il s’agit bel et bien d’une force. Vous pouvez y arriver en étant à l’affût des caractéristiques particulières qui suivront.

Reconnaissez vos forces

Le premier signe qu’Evan avait une aptitude pour le kayak est qu’il a aussitôt eu de la facilité lorsqu’il s’y est mis. Comme la plupart des petits garçons, Evan peut parfois être maladroit. Toutefois, pour le kayak, il a démontré une grande rapidité d’apprentissage.  En seulement 5 minutes, et avec un petit peu d’instructions, il pagayait sur le lac comme quelqu’un qui fait du kayak depuis des mois. Et il a appris chacune des nouvelles techniques plutôt rapidement.

La deuxième caractéristique d’une force est que vous souhaitez ardemment faire quelque chose. Dès l’instant où il a posé ses yeux sur le petit kayak, et qu’il m’a vu à bord du plus gros, il a voulu en faire l’essai. Je sais que ce n’est inhabituel pour un enfant de quatre ans (ceux-ci ont habituellement une curiosité sans frontières à cet âge), mais chaque fois qu’il en avait l’occasion, Evan souhaitait faire du kayak. Il souhaitait également en apprendre toujours plus. Il  m’observait, puis il me demandait comment je faisais chaque coup de pagaie, puis il faisait un essai. C’est d’ailleurs ce qui m’amène à la troisième caractéristique.

Evan voulait faire du kayak chaque fois qu’il en avait l’occasion, et il souhaitait toujours apprendre de nouvelles techniques pour s’améliorer. Son intérêt était constant, et il était confiant lorsqu’il essayait une nouvelle technique, n’ayant pas peur de faire des erreurs. La plupart des enfants de quatre ans perdent rapidement de l’intérêt pour les choses et se frustrent rapidement lorsqu’ils ne réussissent pas du premier coup. Toutefois, Evan semblait comprendre qu’il finirait par « y arriver », alors il voulait continuer à travailler pour améliorer ses aptitudes.

Evan ne visait que l’excellence, soit une quatrième caractéristique d’une force. Il me demandait continuellement de le corriger et il suivait mes conseils à la lettre, cherchant à améliorer sa technique pour pagayer, ou d’autres techniques, comme arrêter, tourner, embarquer et débarquer.

Finalement, il en a retiré un immense sentiment de satisfaction, soit la cinquième caractéristique d’une force. Il s’est également beaucoup amusé.

Comment transposer cela dans votre vie?

En tant qu’adulte, nous sommes souvent curieux à l’idée d’essayer de nouvelles choses, mais nous sommes bien souvent hésitants. Nous avons peur de nous ridiculiser si nous n’y arrivons pas du premier coup. Malheureusement, la seule façon d’y arriver consiste à changer votre façon de penser. Se soucier de ce que les autres penseront vous empêche bien souvent de vivre des expériences fantastiques.

Je vous encourage à tenter de nouvelles expériences. Vous ne savez pas ce qui vous amènera à découvrir une nouvelle force. Ne passez pas à côté d’une belle occasion… et ce, peu importe si c’est relatif à votre vie personnelle ou professionnelle. Chaque force pourra vous aider dans votre carrière… mais ce n’est pas comme si Evan ou moi allions faire carrière en kayak. Toutefois, des expériences et des activités gagnantes et que vous appréciez rendront votre vie beaucoup plus agréable. Elles vous permettront également d’améliorer votre niveau de confiance, ce qui vous aidera dans tous les domaines de votre vie.

S’il y a quelque chose que vous souhaitez ardemment essayer, trouvez un moyen d’y arriver :

  1. Demandez à un ami qui pratique cette activité s’il ne pourrait pas vous la faire essayer.
  2. Suivez un cours d’introduction ou un cours en ligne à ce sujet.
  3. Lisez à ce sujet.

Si une activité est facile pour vous, ne pensez pas : « si c’est facile pour moi, c’est sûrement aussi facile pour les autres ». Prouvez-vous qu’il s’agit bel et bien d’une force :

  1. Est-ce que vos aptitudes se développent rapidement comparativement aux autres? Que pourriez-vous apprendre de plus pour être encore plus performant? Faites-le.
  2. Pratiquez, puis observez la satisfaction que vous en retirez.
  3. Est-ce que vous performez toujours aussi bien chaque fois?

Dans le champ de commentaires ci-dessous, dites-nous quelle est l’activité que vous souhaitez essayer. Amusez-vous!

4 commentaires
  1. Mon garçon qui s’entrainait pour faire parti d’une équipe de sport nationale s’est souvent fait dire de mettre plus d’énergie à peaufiner ses forces qu’à corriger ses défauts.

  2. Merci, cet article m’a éclairée et m’encourage.

  3. Merci pour cette vidéo chère Madame.
    Pour répondre à votre question, faire de la photographie et donc devenir une photographe professionnelle.

  4. J’ai bien aimé cette vidéo, merci

Laisser un commentaire