Prenez le contrôle de votre vie

Controle du TDAHRécemment je suis partie pour une longue fin de semaine avec Duane dans la belle et romantique ville de Québec. Nous sommes restés dans un charmant hôtel situé tout près de la plus vieille partie de la ville, mieux connue sous le nom de « Basse-Ville ». Un week-end de travail où nous avons passé, chaque jour, plusieurs heures à effectuer un exercice que je suggère à mes clients, soit d’utiliser un processus de planification qui nous permet de prendre le contrôle de notre vie. Vous voyez, je mets mes conseils en pratique!

Bien que cela puisse ne pas sembler une escapade très romantique, cela nous a motivés à travailler sur notre avenir ensemble, en plus de nous permettre de renforcer notre engagement l’un envers l’autre, nous assurant que nous « allons tous les deux dans la même direction » afin de vivre notre vie de couple du mieux que nous le pouvons.

De la dérive à la responsabilité

Nous avons amorcé ce processus il y a déjà quelques années, et nous avons tous deux réalisé que nous sautions d’un emploi à l’autre, d’une carrière à l’autre, et ce, sans vraiment savoir ce que nous voulions vraiment faire de notre vie. Je me suis lancée plusieurs fois en affaires, dans plusieurs projets qui m’intéressaient plus ou moins, j’ai été professeure en entreprenariat, j’ai été adjointe administrative du président d’une compagnie de produits pharmaceutiques avant d’être promue à un poste de gestionnaire de projets, puis je suis devenue une « pusher de drogues » (une représentante de produits pharmaceutiques qui vend des « drogues » légales)! Au départ, je souhaitais devenir médecin, mais je n’ai pas réussi à être acceptée à l’école de médecine, et je n’avais aucun plan B. Je changeais constamment d’emploi, j’ai complété un baccalauréat en administration pour finir par me demander, une fois mon cours complété : « Mais pourquoi est-ce que je voulais faire ça finalement? »

J’ai finalement compris que je laissais ma vie et les événements décider de ce que je ferais dans les huit à seize heures par jour de travail! Je n’ai réussi à figurer ce que je voulais vraiment devenir que lorsque j’ai atteint l’âge de 40 ans! Prendre la décision de devenir coach de vie m’a pris presque un an d’introspection, à analyser ce qui me plaisait vraiment et à découvrir ce qui me rendait vraiment heureuse. C’est d’ailleurs en prenant cette décision que j’ai réussi à prendre le contrôle de ma vie.

Prendre la décision de devenir coach a été à la fois simple et difficile. Je m’inquiétais à propos des finances, mais j’avais l’impression qu’il s’agissait bel et bien de ma vocation, de ce que je voulais faire. Il est intéressant de voir de quelle façon la vie s’y prend pour nous envoyer ses messages. J’étais sur le point de compléter ma formation de coach et de me lancer en affaires, alors que j’étais toujours représentante de produits pharmaceutiques, lorsqu’une blessure au cou a fait en sorte que je devais dorénavant limiter et idéalement éviter de conduire ma voiture… et Dieu sait qu’être sur la route constitue l’une des principales tâches d’un représentant des ventes!

Lorsque vous prenez le contrôle de votre vie, vous êtes en mesure de prendre les décisions qui vous permettront de façonner l’avenir que vous espérez, vous choisissez le chemin que vous devrez suivre pour y arriver (les projets dans lesquels vous vous lancerez), puis vous passerez à l’action. La vie se chargera de vous mettre face à des obstacles, votre progression ne sera peut-être pas toujours facile, et comme tout autre projet dans lequel vous vous lancerez, il vous faudra parfois remettre les pendules à l’heure afin de pouvoir poursuivre votre cheminement. Le week-end que nous avons passé à Québec, Duane et moi, fait partie du processus que nous avons entrepris pour nous assurer que nous sommes toujours dans la course.

Toutefois, il n’est pas nécessaire d’être en couple pour prendre le contrôle de votre vie. Et vous n’avez pas besoin d’attendre d’avoir atteint l’âge de 40 ans non plus! Ou si vous avez plus de 40 ans, il n’est pas trop tard pour agir non plus! Le moment idéal pour vous lancer est maintenant. Vous pouvez vivre la vie que vous voulez!

Lorsque vous développez une vision de votre avenir, vous avez la possibilité d’apprécier davantage le moment présent puisque vous réalisez que cette vision, comme une voiture, vous mènera où vous le souhaitez. Alors, à quoi ressemble votre avenir? Quels plans ferez-vous pour faire profiter le monde de vos forces, de vos talents, de votre génie créatif?

Voici les premières étapes qui vous permettront d’avancer vers votre objectif :

  1. Choisissez un jour et une heure où vous prendrez le contrôle de votre vie. Si vous êtes en couple, partagez votre objectif avec votre partenaire. Engagez-vous à respecter votre engagement et assurez-vous que rien ne viendra se mettre en travers de votre route. Il s’agit d’une rencontre très importante que vous aurez avec la personne la plus importante de votre vie : vous!
  2. Visualisez ce que vous aimeriez être dans cinq ou dix ans. Imaginez le style de vie que vous souhaitez avoir, et évaluez le type de personne que vous aimeriez être une fois rendu là.
  3. Sélectionnez les quelques premiers projets qui vous permettront de progresser vers la vie que vous souhaitez vivre.

Vous attendez d’avoir le temps?

P.S. : Pour tous ceux d’entre vous qui sont sur le point de mettre ce projet de côté, en vous disant que vous le ferez lorsque vous aurez le temps… arrêtez maintenant! Il y a 168 heures dans une semaine. Je n’ai pas écouté les nouvelles dernièrement, mais je pense que j’aurais entendu parler d’un programme permettant d’augmenter le nombre d’heures dans une semaine si ça avait été le cas. Cela signifie donc que vous disposerez encore de 168 heures la semaine prochaine, l’année prochaine, ou dans cinq ans. Vous ne pouvez attendre jusqu’au jour où vous aurez le temps. Vous devez prendre le temps! Je suis convaincue que vous ne souhaitez pas repenser à votre vie en ayant des regrets, vous disant que vous n’avez jamais pu devenir le génie créatif que vous êtes.

 

Cette année, soyez « inarrêtable »

tdah inarretableAu cours des prochaines semaines, vous serez inondé d’une panoplie d’articles portant sur les « résolutions du nouvel an ». Vous serez sans aucun doute tenté de vous fixer des objectifs impossibles (que vous laisserez tomber, en moyenne, quelques jours plus tard!), en vous disant que ce sont les événements qui ont causé cet abandon. À moins que vous ne soyez emprisonné dans une routine qui draine votre énergie ou qui nuit à votre intégrité, j’aimerais me permettre de vous mettre au défi d’essayer une toute nouvelle approche cette année.

Finis les objectifs fixés dans le vide

Fixez-vous plutôt des objectifs atteignables et significatifs que vous serez déterminé à atteindre. En effet, lorsque j’utilise l’expression « inarrêtable », cela signifie que vous serez prêt à surmonter les obstacles qui se présenteront à vous, que vous ferez tout en votre possible pour atteindre vos objectifs.

Finies les excuses

Finie l’excuse « Je ne peux pas parce que je suis atteint du TDAH ». Vous devez plutôt comprendre que votre distractivité causée par le TDAH est en fait l’instigatrice de votre génie créatif. Utilisez-la de concert avec les forces qui vous sont uniques, avec la passion qui vous anime, ainsi qu’avec votre énergie incessante afin de pouvoir surmonter les  » obstacles  » (qui ne sont en fait que des situations qui doivent être abordées d’une façon différente… avec une solution qui se trouve à la portée de vos doigts) que votre TDAH peut générer.

Finies les excuses du type « Je ne dispose pas de l’équipement, des outils ou de l’argent nécessaires ». Commencez plutôt avec ce qui se trouve à votre disposition, puis mettez en place des systèmes qui vous permettront de tirer avantage de ce que vous avez, et ce, afin de pouvoir accumuler, avec le temps, ce dont vous avez besoin pour réussir.

Finie l’excuse « Je n’ai pas le temps ». Grugez plutôt dans le nombre d’heures que vous passez à regarder la télévision ou à jouer à des jeux vidéo. Une fois que vous aurez épuisé ces possibilités, je vous suggère de découvrir de nouvelles stratégies conçues pour les génies créatifs, qui vous permettront de doubler, voire tripler votre productivité.

Finie l’excuse « Je ne peux le faire puisque je ne sais pas comment le faire ». Mettez plutôt en pratique les choses que vous connaissez, puis trouvez un livre, un cours, un coach ou un mentor qui saura vous épauler dans l’apprentissage qui vous permettra de passer à l’étape suivante. Ensuite, répétez le processus.

Ne laissez jamais la peur vous arrêter

Finie la phrase « Ils vont rire de moi ». Vous pouvez supporter des rires.

Finie la phrase «Ils vont détester ça ». Il y aura toujours quelqu’un, quelque part, qui aimera votre idée.

Finie la phrase « Si je réussis, ils ne m’aimeront plus ». Les vrais amis veulent votre réussite. Trouvez un moyen plus simple d’y arriver. Agissez comme quelqu’un qui s’en va dans la bonne direction, agissez pour connaître la réussite et ne laissez jamais les opposants se mettre en travers de votre chemin. Ainsi, vous attirerez à vous les personnes que vous recherchez.

Bref, prenez la résolution d’affronter vos peurs. La récompense sera beaucoup plus gratifiante que l’inconfort temporaire que vous ressentirez. Vous découvrirez alors que c’étaient plutôt vos craintes (et non vos objectifs) qui étaient déraisonnables, et que vous êtes en mesure de gérer tout ce qui se présentera sur votre chemin. Après tout, vous n’êtes pas le genre de personne à fuir les opportunités ou les défis, n’est-ce pas? Non, cette année, c’est décidé, rien ne pourra vous arrêter!

Je ME lance ce défi, et vous invite à faire

Cette année, soyez « inarrêtable ». Peu importent les événements, peu importe ce que les autres peuvent penser ou dire de vous, peu importent les excuses, peu importent vos craintes… rien ne vous arrêtera! Vous devez trouver un moyen de surmonter ces obstacles. Au bout du compte, non seulement atteindrez-vous vos objectifs , mais vous en ressortirez également plus fort et plus confiant. Vous serez ainsi capable d’accomplir encore plus l’année prochaine!

Je déclare que cette année sera celle où rien ne pourra m’arrêter! Allez, foncez avec moi!