Ce que vous choisissez faire de votre temps est ce que vous choisissez pour votre vie

Par Linda Walker

Récemment, j’ai assisté à la conférence Entrepreneur Experience, à San Diego. Rachel Hollis, auteure du livre Girl, Stop Apologizing, était l’une des conférencières. Au cours de son exposé, elle a dit quelque chose qui m’a permis de prendre une pause, et ça devrait vous permettre d’en prendre une également.

Elle a dit : « Vous avez le temps de faire ce que vous voulez, mais vous faites autre chose à la place. »

Ma première pensée a été : « C’est une blague? Je n’ai pas de temps, car je suis vraiment trop occupée! »

Lorsque quelqu’un que vous respectez vous dit quelque chose que vous ne voulez pas entendre

Et donc voici : Lorsqu’une personne que je respecte dit une chose avec laquelle je suis en désaccord ou qui m’irrite, j’en prends note dans un carnet. Ce n’est pas pour m’en plaindre, mais plutôt pour y réfléchir et remettre en question mes propres croyances. Dans ce cas, je me suis demandée :

Est-ce que j’ai fait les mauvais choix?

Est-ce que j’ai été occupée à faire autre chose que les choses importantes que j’aurais dû faire?

Je dois dire que c’est bel et bien le cas. Je fais du « bourrage de crâne ». J’aime apprendre, et je dois continuer à apprendre. Nous avons tous ce besoin. Toutefois, je consacre beaucoup d’heures dans une journée à mon apprentissage, même si je n’utilise pas cet apprentissage et même si je ne partage pas mes acquis. Pourtant, partager mon apprentissage, pour vous aider est ce qui me rend heureuse. Et c’est encore plus bénéfique pour vous! Ne pas faire ce que je souhaite faire génère de l’angoisse et de la culpabilité.

Vous avez certains choix à faire

Vous avez déjà pensé que l’univers alignait ses planètes pour vous lancer des messages que vous ne cessez d’ignorer? C’est bel et bien le cas ici.

Je travaille présentement à l’actualisation de mon programme Canaliser son énergie, et aujourd’hui, j’ai tourné ceci : « Vous disposez de 24 heures à utiliser dans une journée. Vous êtes déjà déjà si occupé qu’il vous est impossible d’en faire encore plus. Vous devez faire des choix. Vous ne pouvez pas continuer d’en faire plus. Encore plus. Et toujours plus! Vos journées sont déjà remplies, si vous voulez ajouter de nouvelles tâches, vous devez laisser tomber quelque chose que vous faites en ce moment qui a moins de valeur. »

La chose est que ça fait des années que j’explique cela à mes clients. Et donc pourquoi est-ce que je ne porte pas une plus grande attention à ce que je choisis de faire de mon temps?

Les choix que vous faites disent quelque chose à votre sujet

Vous pouvez choisir et accepter ce que vous faites déjà. Ou vous pouvez choisir de faire de la place dans votre horaire pour faire ce que vous voulez faire. Mais pour y arriver, vous devez laisser tomber quelque chose que vous faites déjà. Ça peut être quelque chose d’aussi simple que d’arrêter de regarder des vidéos de chats. Ou ça peut être quelque chose de plus difficile, comme de sortir moins souvent avec vos amis.

Qu’est-ce qui vous rend heureux? Ce que vous choisirez faire de votre temps, est ce que vous choisirez pour votre vie.

Lorsque j’ai réalisé que j’avais le choix, la décision a été facile à prendre. Je veux partager mon apprentissage. Je veux établir une connexion avec vous. Je veux vous aider à améliorer votre vie, parce que c’est ce que J’AIME faire!

Je veux et j’ai besoin de continuer à apprendre. Je dois prévoir des moments précis où je me consacrerai à mon apprentissage. Mais j’utiliserai la gestion par blocs de temps pour limiter le temps que j’y consacrerai. Et j’utiliserai ensuite ce temps gagné pour écrire davantage. Je vous donnerai des nouvelles un peu plus souvent. J’espère que vous trouvez que c’est une bonne idée! J

C’est maintenant à vous de jouer

Que choisirez-vous de faire plutôt que de faire ce que vous avez à faire? Choisirez-vous de grandir? D’atteindre vos objectifs? De réussir?

Quels sont les choix que vous devrez faire?

J’aimerais connaître votre décision. Dites-moi pour quelle activité vous aimeriez avoir plus de temps. Que devrez-vous retirer de votre emploi du temps pour y parvenir?

L’impact du TDAH sur la productivité

C’est le mois de sensibilisation du TDAH!

Nous sommes plusieurs à mettre des efforts importants pour sensibiliser le public mais surtout les entreprises à l’impact du TDAH chez l’adulte. Et donc vous verrez beaucoup plus dans les nouvelles sur le TDAH. D’ailleurs un excellent article à été publié sur le sujet dans le journal Les Affaires sur le Web. J’y suis citée à quelques reprises.

lesaffaires

Le TDAH affecte aussi la productivité au travail – article dans Les Affaires

Retrouver la paix, malgré le TDAH

Dans cette période de l’histoire où la technologie fait du multitraitement une norme, et où plusieurs personnes sont accablées par la multitude de choses qui leur viennent de toutes les directions, comment un adulte atteint du déficit d’attention peut-il retrouver la paix et le confort qui sont possibles seulement lorsqu’on a la capacité de se concentrer sur une chose à la fois?

Non pas comme les  » neurotypiques « , les adultes atteints du TDAH ont du mal à conserver le calme dans leur cerveau qui a tendance à sauter d’une idée à l’autre. Quoique le monde externe leur livre une foule de distractions sur le champ comme les appels téléphoniques et les courriels, c’est la source interne d’énergie de l’adulte atteint du TDAH qui multiplie la cacophonie de distractions et qui semble le plus difficile à surmonter.

Qu’est-ce que ça veut dire? Les adultes atteints du TDAH ont souvent du mal à canaliser leurs énergies, et donc même la tâche la plus simple peut être une source de défi insurmontable. Comment peut-on calmer ce tourbillon et retrouver la paix? Quoique découvrir ses passions soit un bon conseil pour tous, pour l’adulte atteint du TDAH c’est primordial.

Si vous êtes un adulte atteint du TDAH, développer des stratégies pour apaiser les idées est utile pour vous permettre de vous détendre et de relaxer, mais pour mieux vous concentrer, il est plus utile d’aller dans l’autre direction. Qu’est-ce qui vous stimule positivement? Qu’est-ce qui vous emballe et vous fait converser plus rapidement lorsque vous en parlez aux autres? Pensez à ce sentiment d’excitation que vous ressentez lorsque vous parlez de quelque chose qui vous allume.

Les athlètes appellent ce sentiment  » être dans sa zone « .  On parle aussi d’être  » dans sa bulle  » où on est si emballé par ses passions qu’on s’oublie tout simplement. Pour les adultes atteints du TDAH, retrouver cette zone ne se produit que lorsqu’ils déterminent la source de ce qui les allume. Cette source c’est votre réservoir à essence, l’endroit où vous retrouvez une stimulation optimale qui vous permet d’atteindre la concentration que vous avez besoin pour avancer.

Combinez cette essence avec une vision claire de ce que vous désirez atteindre et vous pourriez même être en mesure de baisser le volume sur le reste de votre vie. Désirez-vous une maison en campagne, un emploi qui vous permet de visiter des endroits exotiques? Peignez une image mentale de ce que vous désirez et plongez! Bien sûr, il y aura d’autres étapes à franchir; vous aurez besoin d’aide et de vous entourer de personnes qui vous supportent, mais c’est un bon début.

Toute personne qui a connu du succès vous dira qu’identifier ses passions c’est beaucoup comme tomber en amour. Pour un adulte atteint du TDAH, ce roman d’amour est encore plus doux: il n’y a rien de mieux que d’éteindre le  » volume  » interne et d’atteindre le succès à sa façon.

Aller avec son TDAH, et non contre

Vous croyez peut-être que le TDAH crée un désavantage pour vous dans le monde des affaires. Par contre, certaines stratégies peuvent vous permettre de prendre avantage des symptômes du TDAH. Ce faisant, vous trouverez peut-être que vous pourriez devenir aussi (sinon un peu plus) productif que vos collègues qui ne sont pas atteints du TDAH.

Vous, comme les  » neuro-typiques  » (personnes sans déficit d’attention) avez des cycles d’énergie à travers toute votre journée. Ceci veut dire que vos niveaux d’énergie seront bas et vous vous sentirez épuisé et  lent. La différence entre vous et les  » neuro-typiques  » est que ces derniers réussiront tout de même à se trainer durant ces périodes de basse énergie mais maintiendront une niveau de productivité adéquate, alors qu’il vous sera impossible d’être créatif, efficace ou productif durant ces périodes, et vous aurez des difficultés à compléter même les tâches les moins difficiles. À d’autres périodes vous serez plein d’énergie et vous sentirez capable d’accomplir n’importe quoi! En fait, durant ces périodes vous pourriez même atteindre un état d’  » hyperfocus  » et aurez de la difficulté à vous  » déconcentrer « .

La bonne nouvelle est que, contrairement à ce que l’on croit, vous n’avez pas besoin de lutter contre ces cycles. Malgré le fait que votre cerveau fonctionne différemment de ceux des autres, vous pouvez utiliser ces différences à votre avantage. C’est simplement une question de travailler intelligemment et non difficilement. Puisque durant vos périodes de productivité élevées vous atteignez des sommets plus élevés que la norme, vous pouvez utiliser cette énergie pour accomplir beaucoup plus que la majorité des gens. D’un autre côté, il y a des stratégies qui sont conçues pour les adultes atteints du TDAH qui vous permettent de maintenir votre niveau de productivité même lors de vos périodes d’énergies plus basses. Ce qu’il faut c’est de choisir la bonne tâche ou de modifier les tâches pour vous permettre de les accomplir même lors de vos périodes basses.

La majorité des gens tentent d’augmenter le nombre de choses qu’ils font (et plus d’heures de travail) dans leur journée afin d’améliorer leur productivité. Mais puisqu’il n’y a que 24 heures dans une journée, à un certain point, c’est simplement impossible d’en ajouter plus, et vous  êtes perdant. En apprenant à reconnaître vos cycles d’énergie et en les exploitant, vous arriverez à en faire plus dans votre journée, tout en utilisant de moins en moins d’énergie. Accomplissez les tâches qui demandent le plus d’énergie lorsque vous avez le plus d’énergie. Utilisez vos périodes d’énergie basse pour accomplir les tâches qui sont les plus simples ou routinières, demandant les moins d’énergie.

C’est réellement aussi simple que ça. Ne luttez pas contre les tendances de votre cerveau. Écoutez votre corps et apprenez à reconnaître vos cycles d’énergie. Bientôt, vous pourrez utiliser votre temps de façon plus productive sans vous battre pour accomplir ces tâches.

Les 6 étapes pour gérer le TDAH

 English version

gerer le tdah, tdah adulteLorsqu’ils communiquent avec moi la première fois, plusieurs de mes clients, qui sont atteints du déficit d’attention (TDAH), me demandent ce qu’ils doivent faire pour guérir leur TDAH. Quoique les médicaments peuvent beaucoup aider plusieurs adultes atteints du TDAH, ils ne le guérissent pas. Les médicaments améliorent simplement la capacité de porter attention afin qu’ils puissent apprendre à mieux gérer leur TDAH. Gérer le déficit d’attention peut sembler comme une tâche lourde mais ça en vaut la peine. J’ai témoigné de plusieurs transformations chez mes clients et les membres de ma famille.

Ce que j’ai appris durant mes années en tant que Coach de TDAH c’est qu’il y a 6 étapes pour apprendre à gérer le TDAH adulte. Les voici donc:

1. Apprendre ce qu’est le TDAH et l’accepter
Le TDAH a probablement été une force négative dans votre vie, par contre, lorsqu’on en apprend plus sur soi-même on peut développer des habitudes de vie qui vous aiderons à le gérer. Vous pourriez même découvrir qu’il existe un côté positif au déficit d’attention.

2. Apprendre et adopter une gestion efficace de sa productivité
Une des raisons pourquoi mes clients me consultent est pour améliorer leur productivité. En tant qu’adulte atteint du TDAH vous devez non seulement apprendre une méthode spécifique au TDAH de gérer votre temps, mais aussi de vous gérer vous-même, de vous organiser, de créer des systèmes pour supporter vos objectifs et vaincre la procrastination et plus encore afin d’améliorer votre productivité.

3. Développer votre intelligence émotionelle

Si votre histoire est comme celles de plusieurs de mes clients, vous avez dû vivre des moments très négatifs à cause de votre déficit d’attention. Les nombreux échecs, les désappointements, et la frustration peuvent avoir un impact négatif sur votre estime de soi et votre attitude. Le contrôle des émotions est aussi très difficile pour les personnes atteintes du TDAH. Il faut donc apprendre à gérer vos émotions pour être heureux.

4. Créer des occasions pour vous actualiser
Que vous le croyiez ou non, vous avez des forces, des talents, et un énorme potentiel qui n’ont pas été exploités. Les découvrir et les reconnaître sont une première étape. Vous devez ensuite créer des occasions pour les vivre davantage, les exploiter et ainsi avoir une vie remplie de succès. Vous devez aussi prendre le contrôle de votre santé financière afin de pouvoir créer des occasions de vous réaliser.

5. Développer des relations nourissantes
J’ai pour mon dire que l’on enseigne aux autres comment nous traiter. Développer des relations qui nous supportent et nous nourissent est votre responsabilité. Aidez vos proches à mieux vous comprendre et demandez-leur de vous aider afin d’éviter qu’ils ne sabotent vos tentatives vers une meilleure gestion de soi. Pour ce faire il faut apprendre à mieux communiquer. Vous en tirerez profit dans toutes les facettes de votre vie.

6. Gérez vos projets de vie de façon efficace
La vie est remplie de projets multiples. Mettre de l’ordre dans vos fouillis, peinturer une chambre, chercher un emploi, se partir en affaire, même faire à souper, voilà tous des exemples de projets. Gérer vos projets efficacement vous donne le pouvoir de gérer votre vie.

Comme vous pouvez le voir, vaincre le TDAH demande du temps et beaucoup de travail. Il n’y a pas de pilule magique. Par contre, j’ai été témoin à plusieurs reprises de la joie et du sentiment d’accomplissement que vous pouvez vivre en tant qu’adulte atteint du déficit d’attention. Vous investir dans ces étapes porteront fruits.