Ce que vous choisissez faire de votre temps est ce que vous choisissez pour votre vie

Par Linda Walker

Récemment, j’ai assisté à la conférence Entrepreneur Experience, à San Diego. Rachel Hollis, auteure du livre Girl, Stop Apologizing, était l’une des conférencières. Au cours de son exposé, elle a dit quelque chose qui m’a permis de prendre une pause, et ça devrait vous permettre d’en prendre une également.

Elle a dit : « Vous avez le temps de faire ce que vous voulez, mais vous faites autre chose à la place. »

Ma première pensée a été : « C’est une blague? Je n’ai pas de temps, car je suis vraiment trop occupée! »

Lorsque quelqu’un que vous respectez vous dit quelque chose que vous ne voulez pas entendre

Et donc voici : Lorsqu’une personne que je respecte dit une chose avec laquelle je suis en désaccord ou qui m’irrite, j’en prends note dans un carnet. Ce n’est pas pour m’en plaindre, mais plutôt pour y réfléchir et remettre en question mes propres croyances. Dans ce cas, je me suis demandée :

Est-ce que j’ai fait les mauvais choix?

Est-ce que j’ai été occupée à faire autre chose que les choses importantes que j’aurais dû faire?

Je dois dire que c’est bel et bien le cas. Je fais du « bourrage de crâne ». J’aime apprendre, et je dois continuer à apprendre. Nous avons tous ce besoin. Toutefois, je consacre beaucoup d’heures dans une journée à mon apprentissage, même si je n’utilise pas cet apprentissage et même si je ne partage pas mes acquis. Pourtant, partager mon apprentissage, pour vous aider est ce qui me rend heureuse. Et c’est encore plus bénéfique pour vous! Ne pas faire ce que je souhaite faire génère de l’angoisse et de la culpabilité.

Vous avez certains choix à faire

Vous avez déjà pensé que l’univers alignait ses planètes pour vous lancer des messages que vous ne cessez d’ignorer? C’est bel et bien le cas ici.

Je travaille présentement à l’actualisation de mon programme Canaliser son énergie, et aujourd’hui, j’ai tourné ceci : « Vous disposez de 24 heures à utiliser dans une journée. Vous êtes déjà déjà si occupé qu’il vous est impossible d’en faire encore plus. Vous devez faire des choix. Vous ne pouvez pas continuer d’en faire plus. Encore plus. Et toujours plus! Vos journées sont déjà remplies, si vous voulez ajouter de nouvelles tâches, vous devez laisser tomber quelque chose que vous faites en ce moment qui a moins de valeur. »

La chose est que ça fait des années que j’explique cela à mes clients. Et donc pourquoi est-ce que je ne porte pas une plus grande attention à ce que je choisis de faire de mon temps?

Les choix que vous faites disent quelque chose à votre sujet

Vous pouvez choisir et accepter ce que vous faites déjà. Ou vous pouvez choisir de faire de la place dans votre horaire pour faire ce que vous voulez faire. Mais pour y arriver, vous devez laisser tomber quelque chose que vous faites déjà. Ça peut être quelque chose d’aussi simple que d’arrêter de regarder des vidéos de chats. Ou ça peut être quelque chose de plus difficile, comme de sortir moins souvent avec vos amis.

Qu’est-ce qui vous rend heureux? Ce que vous choisirez faire de votre temps, est ce que vous choisirez pour votre vie.

Lorsque j’ai réalisé que j’avais le choix, la décision a été facile à prendre. Je veux partager mon apprentissage. Je veux établir une connexion avec vous. Je veux vous aider à améliorer votre vie, parce que c’est ce que J’AIME faire!

Je veux et j’ai besoin de continuer à apprendre. Je dois prévoir des moments précis où je me consacrerai à mon apprentissage. Mais j’utiliserai la gestion par blocs de temps pour limiter le temps que j’y consacrerai. Et j’utiliserai ensuite ce temps gagné pour écrire davantage. Je vous donnerai des nouvelles un peu plus souvent. J’espère que vous trouvez que c’est une bonne idée! J

C’est maintenant à vous de jouer

Que choisirez-vous de faire plutôt que de faire ce que vous avez à faire? Choisirez-vous de grandir? D’atteindre vos objectifs? De réussir?

Quels sont les choix que vous devrez faire?

J’aimerais connaître votre décision. Dites-moi pour quelle activité vous aimeriez avoir plus de temps. Que devrez-vous retirer de votre emploi du temps pour y parvenir?

La productivité c’est plus que faire plus de boulot

Les entrepreneurs, adultes atteints le TDAH et autres génies créatifs qui retiennent mes services de coaching ont souvent des difficultés avec leur productivité personnelle.  Pour cette raison ils sont confus par mes premières questions. Ils sont surpris lorsque je leur demande à propos de leur hygiène de vie, c’est-à-dire combien d’heures de sommeil ils dorment la nuit, et combien d’exercice physique ils font. Ils sont étonnés par mes questions sur leurs passe-temps, leurs croyances et leur investissement de temps à s’adonner à des activités intéressantes ou qui leur permettent d’être créatifs. Ils associent productivité personnelle à faire plus de boulot, surtout au boulot.

La productivité doit comporter les activités qui supportent votre bien-être, votre bonheur et vos objectifs. Et ceci implique assurément les activités reliées au travail mais aussi respecter vos engagements avec votre proches, vos amis et, plus important encore, avec vous-même.

Tous peuvent bénéficier de nuits de sommeil de 7 à 8 heures et d’un minimum de 20 minutes d’exercice par jour. En fait, lorsque vous ne dormez pas assez vous pouvez vivre des symptômes qui ressemblent au déficit d’attention. Par contre, pour les adultes atteints de ce syndrome, avoir suffisamment de sommeil et un régime d’exercice régulier améliorera davantage votre concentration, votre mémoire et votre capacité à gérer le stress.

Avoir une bonne connaissance de votre façon de fonctionner vous permet d’optimiser votre temps afin que vous ailliez du temps supplémentaire pour vous permettre de réaliser des activités intéressantes dans votre vie. Si au lieu de travailler deux heures de plus pour vous rattraper, vous utilisiez ces heures pour prendre un cours de danse ou d’art, ou pour côtoyer des amis ou faire des activités avec votre famille, vous auriez plus d’énergie et vous seriez plus productif au travail, sans oublier que vous auriez plus de bonheur dans votre vie.

Bien sûr, c’est un cercle vicieux. Devenir plus productif au travail libère des heures que vous pouvez consacrer à votre créativité, à forger de nouvelles connexions et à poursuivre des activités de loisir. Et voilà pourquoi mes premières questions, quoique surprenantes, sont aussi très nécessaires. Améliorer votre productivité commence par une meilleure hygiène de vie.

Vous aimeriez plus d’information sur comment améliorer votre productivité personnelle, visitez le http://www.mythesdelaproductivite.com pour demander un exemplaire gratuit des Dix mythes de la productivité, démystifiés.

TDAH, productivité, et gestion de TOI

English Version

Les adultes TDAH ont des difficultés à améliorer leur performance au travail et dans leurs relations interpersonnelles

Les plaintes les plus courantes des adultes TDAH qui communiquent avec moi sont leur performance au travail, les problèmes dans leurs relations interpersonnelles suite à leurs oublis ou difficulté à compléter leurs engagements, leur tendance à procrastiner (toujours remettre à plus tard) et leur sentiment de ne pas vivre leur plein potentiel.

Ils croient que ceux-ci représentent des problèmes différents alors qu’ils sont tous des symptômes du même problème: des problèmes de productivité dûs au déficit d’attention (TDAH). En résolvant les problèmes de productivité, on résolve la majorité de ces problèmes.

Plannifier, organiser, s’engager à, exécuter et faire les suivis dans leurs engagements professionels et personnels demandent un contrôle de sa productivité. Les adultes atteints du TDAH luttent avec ces demandes à cause de leur différence neurologique et non par manque de vouloir.

Ils essaient donc des programmes de gestion du temps traditionnels tel que Franklyn Covey, Day Timer, et Harvard mais sans issu car leur cerveau est loin d’être du type « traditionnel ». Souvent, la raison que mes clients m’engagent est qu’ils ont essayé ces programmes et n’ont eu aucun résultat. Après tout ton cerveau est comme un moteur Turbo du type Édition Limitée et le manuel d’instruction de ces programmes est pour un cerveau du type « générique » ou « neuro-typique ».

Ce que les adultes TDAH ont besoin c’est un programme qui reconnaît les différences uniques de leur cerveau et qui leur permet de travailler AVEC ce dernier au lieu de travailler contre lui. Ce que ça implique c’est qu’il faut:

  1. agencer le cycle naturel d’énergie de son cerveau avec les bonnes tâches dans sa liste de tâches à compléter;
  2. créer des stratégies qui permettent de vaincre l’ennui en « automatisant » les tâches ennuyeuses;
  3. surmonter sa tendance à procrastiner en attaquant la source du problème;
  4. utiliser ses talents et forces naturels pour améliorer sa productivité;
  5. contrôler les obstacles à sa productivité, telles que les interruptions et les pertes de choses;
  6. utiliser une méthode pour mieux gérer sa vie de façon à ce qu’on s’engage et exécute ces activités qui sont importantes pour soi; et
  7. choisir des outils qui permettent de maximiser sa productivité et d’éviter les problèmes.

La chose la plus importante à retenir est qu’il faut reconnaître que d’essayer de compléter ses tâches de la même façon que les neuro-typiques ne mènent qu’au désastre et à la frustration. Il faut donc pratiquer la gestion de TOI en travaillant AVEC son cerveau et non contre lui.