Libérez votre génie créatif!

Réglez vos problèmes liés au TDAH à la source

Dans un récent article intitulé « Aidez-moi, je souffre de TDAH! », j’expliquais l’importance d’identifier quels étaient les défis du TDAH auxquels vous attaquer en premier. Dans l’article suivant, « Si vous êtes atteint de TDAH, passer à côté de cette étape assurera votre échec », je discutais de l’importance de vous sensibiliser à votre situation afin de déterminer quelle était la cause du problème.

Dans le présent article, soit le troisième de la série, j’expliquerai quelle est la meilleure façon de résoudre le problème que vous aurez identifié, et ce, une fois que vous aurez déterminé la source (ou les sources) de celui-ci.

Vous connaissez maintenant la source de problème… et après?

Vous avez maintenant une bonne idée de ce qui cause votre problème le plus important. Que faire ensuite? La plupart penseront : « Eh bien, il suffit de faire cesser ce qui cause le problème! » Si seulement c’était aussi simple que cela…

La bonne nouvelle est qu’il y a assurément plusieurs façons de résoudre le problème, tout comme il peut y avoir plusieurs causes se trouvant à la racine de celui-ci. N’oubliez pas : il est fort possible que la résolution de votre problème le plus important nécessite plusieurs étapes et un peu plus d’efforts que le simple fait d’éteindre la lumière. Toutefois, bien que cela puisse vous sembler contre-intuitif, si vous souhaitez progresser rapidement, commencez par vous poser la question suivante : « Quelle est la plus petite étape significative que je puisse accomplir pour commencer à résoudre le problème? » N’essayez pas de tout changer ou de tout régler d’un seul coup. Choisissez plutôt une petite chose significative et changez-la.

Lorsque nous avons commencé à surveiller nos finances, nous avons réalisé que nous dépensions énormément sur de petites choses. Nous avons tous deux été sidérés de constater que Duane dépensait près de 200 $ par mois en boissons gazeuses, et que je dépensais presque le même montant pour du café. Nous avons alors tenté de trouver une solution pour remédier à la situation. Nous n’avons pas tenté de réhypothéquer notre maison, de trouver un autre emploi ou de commencer à cultiver nos aliments. Ces solutions auraient pu être excellentes, mais lorsque vous tentez de tout changer d’un seul coup, vous sabotez souvent vos propres efforts.

Nous nous sommes plutôt posé la question suivante : « Quelle est la plus petite étape significative que nous puissions accomplir pour commencer à résoudre le problème? » Duane a commencé à acheter ses boissons gazeuses au supermarché plutôt que dans la machine distributrice, économisant ainsi 1,50 $ (75 %) par boisson gazeuse, et j’ai commencé à faire mon café à la maison. Je buvais mon premier café à la maison, puis je remplissais ma tasse de voyage pour mon deuxième café. Acheter un seul café par jour plutôt que trois me coûtait ainsi 67 % moins cher.

Y aller une petite étape à la fois

Nicolas, qui était à la limite de l’épuisement professionnel, a constaté que plusieurs de ses comportements nuisaient à sa productivité. Chaque matin, il perdait un précieux temps à lire ses courriels, il disait « oui » trop souvent et passait régulièrement d’une tâche à l’autre, car il ne dressait pas la liste de ses priorités au quotidien. Il savait qu’il réussirait à régler son problème de productivité s’il dressait un programme clair de ses activités quotidiennes. Il a ainsi décidé que sa petite étape significative serait de commencer à planifier. Il n’a pas commencé par la planification d’une semaine entière dès le départ, car ç’aurait été une étape beaucoup trop importante, et il se serait aussitôt senti débordé. Il a plutôt décidé qu’à la fin de chaque journée de travail, il identifierait ses trois priorités pour la journée suivante, puis les inscrirait sur un Post-It qu’il collerait sur le devant de son ordinateur. Voir cette liste en début de journée lui permettrait de savoir quelles étaient ses priorités de la journée. Il a également pris la décision de ne lire ses courriels qu’en après-midi, une fois que ses trois priorités seraient complétées.

L’unique approche qui garantira votre succès

Si vous souhaitez régler les problèmes causés par votre TDAH, la seule approche qui garantira votre succès consiste à y aller une petite étape à la fois. Tout changer d’un seul coup ne vous réussira pas. Même changer plusieurs choses à la fois ne vous réussira pas. Lorsque vous apportez trop de changements dans votre vie, cela vous sort beaucoup trop de votre zone de confort. Personne ne peut faire durer des changements lorsqu’ils ne se sentent pas à l’aise avec ceux-ci.

Vous pouvez également vous aider à réussir à maintenir vos changements en développant de petits systèmes de soutien. Pour Nicolas, son système était aussi simple que de coller un Post-It sur son ordinateur, lui mentionnant « Regarde ton calendrier ». Pour Duane, mon conjoint, c’était de se laisser une note lui mentionnant d’ajouter des boissons gazeuses sur la liste d’épicerie.

Votre mission est donc :

  • D’identifier quelle est la petite étape qui vous permettra de faire une différence significative, puis de la mettre en application.
  • De développer un système simple qui vous remémorera votre plan.
  • De laisser un commentaire dans l’encadré ci-dessous afin de nous faire part de la petite étape que vous accomplirez.

Laisser un commentaire