Libérez votre génie créatif!

Ma mémoire de travail fait-elle la grève?

TimeManagementReminderSur ma page Facebook, une de mes lectrices m’a posé une excellente question qui, je crois, mérite d’être explorée plus à fond.  Elle me demandait pourquoi elle était capable de se rappeler les petits détails d’un événement qui a eu lieu il y a plusieurs années, alors qu’elle ne pouvait se souvenir de ce qu’elle avait accompli il y a une heure.  Les problèmes de mémoire chez les personnes atteintes du TDAH ne constituent pas un symptôme dont on discute souvent, mais ils ont des répercussions importantes.

Plus de vingt recherches cliniques objectives portant sur le déficit de l’attention (TDAH) ont démontré des différences dans le volume du cortex préfrontal et du cortex cingulaire chez les personnes atteintes du TDAH, comparativement à celles qui n’en sont pas atteintes.  Ces deux structures sont responsables des fonctions exécutives.  Les fonctions exécutives sont responsables de plusieurs processus cognitifs de haut niveau dont la planification, l’organisation, l’élaboration de stratégies, la concentration, la gestion du temps, des projets et des émotions, l’activation et la mémoire de travail.

Si j’oublie, est-ce toujours dû à ma mémoire?

Deux de ces processus peuvent jouer un rôle important lorsqu’on est une personne atteinte du TDAH et qu’on oublie. Par exemple, si vous n’êtes pas attentif lorsque vous déposez vos clés, aucune information ne sera stockée, et vous aurez donc du mal à les retrouver, ce qui peut donner l’impression que vous avez un problème de mémoire, alors que le problème en est plutôt un d’inattention.  Les véritables problèmes de mémoire chez les personnes atteintes du déficit de l’attention sont issus des difficultés au niveau de la mémoire de travail.

Le lexique de Psychomédia décrit la mémoire de travail comme suit : « La mémoire de travail est la capacité de retenir des informations à court terme, quelques secondes ou quelques minutes, pour réaliser des opérations cognitives (mentales) sur ces informations telles que signaler un numéro de téléphone et effectuer un calcul mental. »  Donc, lorsque votre conjoint(e) vous demande de compléter une tâche et que vous acceptez volontiers de la faire, mais qu’en route pour amorcer cette tâche, le téléphone sonne ou vous avez une idée intéressante qui attire votre attention, bref, vous êtes distrait, et si votre mémoire de travail est faible, comme c’est le cas chez les adultes atteints du TDAH, la tâche que vous avez promis de faire est oubliée, ce qui peut occasionner de gros problèmes.

Pourquoi se souvient-on mieux de certains événements et pas d’autres?

Les chercheurs ont relevé certains facteurs qui influencent votre capacité à vous souvenir de certains événements :

  1. Le degré d’attention que vous avez porté.
  2. L’intérêt que vous avez envers le sujet. Bien sûr, plus le sujet vous intéresse, vous passionne ou vous est nécessaire, plus vous serez motivé à mettre l’effort nécessaire pour y prêter attention et vous en souvenir.
  3. Votre état émotionnel lors de l’événement. Mon conjoint atteint du TDAH avait autrefois tendance à me rappeler des situations explosives que nous avions eues il y avait cinq ou six ans.  Pour lui, l’événement était si frais à sa mémoire qu’il pouvait me dire où la dispute avait eu lieu et ce que je portais, et me citer, alors qu’il ne se rappelait pas une faveur que je lui avais demandée quelques minutes plus tôt.  Ces situations étant très émotionnelles, elles arrivaient à passer à la mémoire à long terme plus facilement.
  4. Le contexte sensoriel entourant l’événement ou l’information. Nous avons de meilleurs souvenirs de situation lorsque notre sens de l’odorat, du goûter, de la vue, de l’ouïe ou du toucher a été vivement sollicité.  C’est la raison pour laquelle vous vous souvenez vivement du restaurant où vous avez goûté un repas avec un goût exceptionnel ou affreux. Les sons, les odeurs, le goût, l’aspect visuel et le contexte peuvent servir pour vous aider à vous souvenir d’un événement passé.

Comment gérer ma faible mémoire de travail?

Maintenant que vous en connaissez plus sur la mémoire, il est important de reconnaître que la mémoire de travail est souvent défectueuse chez les personnes atteintes du TDAH, puis de développer des stratégies pour y remédier.

  1. Évitez de vous y fier pour des informations importantes. Ayez un cahier de notes ou une application comme Evernote sur votre téléphone pour capter l’information perçue dont vous devez vous souvenir.
  2. Ayez un système pour faire un retour sur vos notes. Vous pourriez inscrire dans votre calendrier quelques périodes dans la journée où vous révisez les notes que vous avez prises et prenez des décisions pour déterminer comment vous allez les traiter. Devez-vous vous donner rendez-vous pour accomplir une tâche? Y a-t-il de l’information à capter pour un projet? Utilisez des alertes dans votre calendrier pour vous en souvenir plus tard.
  3. Apprenez à transmettre les informations pertinentes dans votre mémoire à long terme par la répétition ou en faisant appel à plusieurs sens pour vous en souvenir.
  4. Créez des systèmes comme des habitudes et des routines pour éviter d’oublier les tâches importantes de votre vie. De cette façon, c’est un système et non votre faible mémoire qui vous le rappelle.

Une bonne ressource pour en savoir plus sur la mémoire :  http://lecerveau.mcgill.ca/flash/a/a_07/a_07_p/a_07_p_tra/a_07_p_tra.html

4 commentaires
  1. Bonjour Madame Walker,

    Merci pour votre merveilleux blog.

    J’aimerais avoir plus d’information sur comment, mes deux enfants et moi, pouvons venir en aide pour simplifier ou aider la vie de mon conjoint avec le TDAH.

    J’aimerais moi être un mini-coach à la maison peut-être ?

    J’avais une belle vie de famille, calme et simple avec deux beaux enfants. J’ai divorcé pour refaire ma vie, ça fait maintenant 5 ans que je suis avec mon nouveau conjoint que j’aime de tout mon cœur. Malheureusement ça fait 5 ans que j’ai un sentiment d’angoisse et d’incompréhension envers ma nouvelle vie commune.

    Merci pour nous guider.

    • Bonjour Andreanne,

      Une des choses que j’ai appris dans mon cheminement avec une famille TDAH, c’est qu’on ne peut pas être le coach de notre conjoint. Ça crée énormément de stress dans la relation et peut faire plus de tord que de bien. Pourquoi? parce qu’une relation de couple se doit être égal à égal et il est très rare qu’une personne peut coacher son conjoint sans prendre le rôle de parent (et le conjoint, l’enfant). Votre conjoint a besoin de quelqu’un qui n’est pas attaché à un résultat spécifique, seulement le succès du client. Lorsqu’on fait partie d’un couple, on recherche certains résultats; par exemple, on veut que le conjoint choisisse le geste x; mais le conjoint veut faire le geste y. Le coach n’est pas attaché aux résultats; tout ce qu’il veut c’est que le client ait du succès dans ses objectifs, et non ceux du conjoint.

      Aussi, pour votre conjoint, encouragez-le à chercher de l’aide. Expliquez-lui que vous l’aimez mais que les problèmes engendrés (soyez spécifique) par son TDAH, ont un effet néfaste sur sa vie et la votre. Offrez-lui votre soutien.

      Le parent peut par contre être le coach de ses enfants.

      Bon courage!

  2. Bonjour, j’ai des gros problèmes de mémoire mais c’est souvent des choses qui me concernent aussi! Mon mari se rappelle de choses me concernant moi non! Bizarre non??? C’est très gênant et il ne comprend pas!

    • Effectivement Ngo, la mémoire est un sérieux problème du déficit de l’attention et le grand public n’est pas au courant. Il faut éviter à tout prix de se fier sur sa mémoire de travail, surtout pour les choses et les évènements importants. Bon courage!

Laisser un commentaire