Libérez votre génie créatif!

Lorsque l’organisation vous rend joyeux (à travers les yeux du TDAH)

Certains d’entre vous ne le savent peut-être pas, mais ma fille cadette a quitté la maison pour voler de ses propres ailes l’année dernière. Kyrie doit vivre avec le TDAH ainsi qu’avec plusieurs difficultés d’apprentissage importantes. Et, malheureusement, comme la plupart des personnes atteintes du TDAH, elle a très peu de motivation en raison du faible taux de dopamine dans son cerveau.

Par conséquent, lorsque l’on ouvre la porte de son appartement, c’est comme si une tornade y avait fait tout un carnage. Lorsqu’elle n’est pas au travail, elle n’aime pas rester dans son appartement, car elle y retrouve plusieurs sources de distraction. Elle est incapable de se relaxer, puisque son environnement n’invite pas à la détente. Alors elle sort et dépense de l’argent qu’elle n’a pas, tout simplement pour s’éloigner de son lieu de vie qui la démoralise.

Je lui ai offert de l’aider à s’organiser, mais cela ne l’a jamais intéressée, car elle sait qu’elle ne pourra pas réellement l’apprécier. Toutefois, je suis récemment tombée sur une approche intéressante relative à l’organisation, proposée par Marie Kondo, une Japonaise ayant écrit quelques livres portant sur son travail pour aider les gens à mettre de l’ordre dans leur maison, au Japon. J’ai lu son livre, Le pouvoir étonnant du rangement, en espérant que sa méthode pourrait aider mes lecteurs atteints du TDAH. Bien que certaines des stratégies qu’elle propose ne soient pas adaptées aux adultes atteints du TDAH, je dois avouer que quelques-unes d’entre elles sont, à mon avis, plutôt prometteuses.

C’est un processus en deux étapes

Étape 1 : Trier, puis Étape 2 : Décider de l’endroit où ranger les objets : La première stratégie consiste à faire le tri. Je crois que moins vous avez d’objets, moins vous aurez de choses à gérer. (C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les commerces et les entreprises font de grandes ventes AVANT de faire leur inventaire : cela leur fait moins d’articles à compter!)

Attaquez-vous à une catégorie d’articles à la fois : Kondo recommande de rassembler tous les articles d’une même catégorie au même endroit avant de vous mettre à la tâche, et quand elle dit tous les articles, ce sont vraiment TOUS les articles (mais n’oubliez pas, il faut y aller une catégorie à la fois). Ainsi, vous aurez un meilleur aperçu de tout ce que vous possédez. Voici ce qu’elle propose :

  • Commencez par les vêtements (ce qui inclut les accessoires, les chaussettes, les chaussures, les ceintures et les vêtements d’extérieur comme les mitaines et les foulards)
  • Passez ensuite aux livres
  • Les documents et les papiers divers
  • Les objets divers
  • Puis finissez par les souvenirs (ces objets qui n’ont aucune utilité, mais qui vous rappellent un souvenir); il s’agit de la catégorie la plus difficile à trier, car les objets appartenant à cette catégorie ont une valeur sentimentale

Jusqu’ici, cette approche ressemble plutôt aux autres, mais lorsque j’ai parlé à Kyrie de ma partie préférée, c’est à ce moment qu’elle s’est montrée intéressée et prête à l’essayer.

Trouver le bonheur

Kondo insiste sur le fait que ses clients doivent prendre chaque objet dans leurs mains, puis doivent se poser la question suivante : « Est-ce que ça me rend heureux? » Si ce n’est pas le cas, remerciez l’objet de vous avoir rendu heureux au moment de son achat ou de vous avoir appris que ça ne vous convenait pas, puis mettez-le de côté pour de bon. Alors, dimanche après-midi dernier, Kyrie et moi avons rassemblé tous les vêtements qui se trouvaient dans son appartement, les avons déposés sur son lit (qu’elle avait fait), puis les avons divisés selon les catégories suivantes :

  • Hauts
  • Bas (incluant les shorts, les pantalons et les jupes)
  • Robes
  • Sous-vêtements
  • Chaussettes
  • Sacs à main
  • Accessoires
  • Chaussures
  • Vêtements d’extérieur

Puis, en commençant par les hauts, Kyrie a pris chacun d’eux dans ses mains, puis s’est posé la question suivante : « Est-ce que ça me rend heureuse? » Tout ce qui ne la rendait pas heureuse a été mis dans un sac pour les plus démunis. Si le vêtement était endommagé, il allait directement à la poubelle.

Cet exercice a été extrêmement facile pour elle, car son attitude changeait complètement lorsqu’elle prenait un vêtement qui la rendait heureuse. Elle s’exclamait aussitôt : « Maman, je me trouve tellement belle lorsque je le porte » ou encore « Cette couleur me va SIIIII bien ». Elle n’avait pas besoin de me convaincre qu’elle devait le garder, car je pouvais facilement lire la joie sur son visage.

Certains articles sont difficiles à gérer

Certains vêtements ne la rendaient pas heureuse, ils la rendaient coupable. C’étaient souvent des vêtements sa sœur ou moi lui avions donné. Ils lui avaient servi, mais elle les gardait simplement parce qu’ils lui avaient été donnés par des personnes qui lui sont chères, et elle ne voulait pas nous faire de peine. Je l’ai donc encouragée à remercier ces vêtements pour tout l’amour qu’ils ont représenté avant de les laisser aller.

En peu de temps, nous avons passé à travers sa pile de vêtements. Chaque fois que nous terminions une catégorie de vêtements, Kyrie décidait de l’endroit où elle allait ranger cette catégorie, puis nous prenions le temps de plier chaque vêtement.

Le pliage pour les personnes atteintes du TDAH

rolled

plié

Loin des yeux, loin du cœur. Les adultes atteints du TDAH oublient rapidement les choses qu’ils ne voient pas. Alors si vous savez pertinemment que vous allez oublier quelque chose à la minute où il sera hors de votre champ de vision, pourquoi décider de plier vos vêtements pour ensuite les empiler les uns par-dessus les autres dans un tiroir, ou bien de les jeter pêle-mêle dans votre commode?

Si un vêtement vous rend heureux, vous voulez le voir en ouvrant votre commode. C’est pourquoi Kondo recommande de plier tous vos vêtements afin de les ranger à la verticale. Ainsi, vous verrez chacun de vos vêtements dès l’instant où vous ouvrirez votre tiroir.

Toutefois, vous ne voulez certainement pas que vos vêtements se froissent… D’ailleurs, qui a le temps de tout repasser avant de s’habiller? Par contre, en roulant ou en pliant vos vêtements, comme Marie Kondo le démontre, ils demeurent visibles et ne seront pas froissés. Kyrie et moi avons plié ses vêtements à deux ou trois reprises, en faisant bien attention aux plis, pour ensuite décider de les rouler et de les ranger dans son tiroir.

folded

rouler

En moins de deux heures (où nous avons pris une pause pour aller acheter quelques munitions en cours de route), nous avions terminé. J’ai été si inspirée par cette approche que j’ai décidé de faire de même avec mes propres vêtements. J’ai également joint quelques photos de mes tiroirs afin que vous puissiez en avoir un aperçu.

Est-ce que c’est durable?

Chaque semaine, Kyrie apporte son lavage à la maison afin d’économiser sur les frais de buanderie. Voici une nouvelle habitude qu’elle a commencé à mettre en place (avec mon aide) : alors que nous passons du temps ensemble, elle roule ses vêtements avant de quitter la maison, puis elle les range dès qu’elle arrive à son appartement. Moi, j’ai essayé les deux, le roulage et le pliage et j’aime plus l’effet du pliage pour moi.

Et vous?

Est-ce que tous vos vêtements vous rendent heureux? Si ce n’est pas le cas, remerciez-les et donnez-les. Si vous n’avez pas porté un vêtement depuis longtemps, est-ce que c’est parce que vous l’avez oublié? Parce qu’il vous apporte un sentiment de culpabilité? Débarrassez-vous-en et rendez quelqu’un d’autre heureux.

Vous voulez faire un essai?

  1. Faites votre lit
  2. Rassemblez tous vos vêtements et déposez-les sur votre lit (déposez vraiment TOUS vos vêtements!)
  3. Séparez-les selon les catégories mentionnées précédemment (voir la liste ci-dessus)
  4. Attaquez-vous ensuite à une pile à la fois. Prenez chaque vêtement dans vos mains et posez-vous la question suivante : « Est-ce que ce vêtement me rend heureux? »
  5. Une fois que vous avez trié chaque pile de vêtements (par exemple, les hauts), roulez ou pliez chaque vêtement que vous avez décidé de conserver, comme démontré ici, (les blouses et les chemises devraient plutôt être suspendues), et rangez-les à l’endroit voulu.

Comment plier comme Marie Kondo : https://youtu.be/Lpc5_1896ro

1 commentaire
  1. Bonjour,
    Moi je mets tout site les cintres. Chandail, blouse, pantalon, short, jupe. ..
    Il n’y a que les sous vêtements que je mets dans les tiroirs.
    Lorsque je j’ouvre le garde robe, je vous tout.

Laisser un commentaire