Je lis beaucoup de forums de discussion où il est question du TDAH : est-ce un cadeau ou une malédiction? La plupart des adultes atteints du TDAH ne parviennent pas à s’entendre sur ce sujet. En tant que coach en TDAH, épouse et mère de personnes atteintes du TDAH, j’ai eu la chance d’en connaître les deux extrémités.

D’un côté, il y a les adultes atteints du TDAH qui ont de la difficulté à garder leur emploi, à entretenir une vie de couple harmonieuse et à maintenir leur stabilité financière. La plupart d’entre eux se sentent débordés, distraits, désorganisés et ont peu d’estime de soi. Lorsque vous vous retrouvez englouti par les aspects négatifs du TDAH, il est bien normal que vous le considériez comme une malédiction.

De l’autre, il y a ceux qui perçoivent le TDAH comme un cadeau : ils performent au travail, ils bâtissent une entreprise qui les passionne, ils entretiennent la flamme de leur couple et ils savent gérer leurs finances. Ils embrassent la vie.

Quel est l’écart entre ces deux réalités? Comment faire pour le resserrer?

La différence réside dans le fait que les adultes qui apprennent à vivre avec le TDAH sont ouverts au changement et souhaitent améliorer leur vie. Ils n’hésitent pas à utiliser leurs atouts, soit leurs forces, leurs talents, leur énergie, leur pensée extraordinaire et leur capacité à prendre des risques. Puis, ils adoptent des modes de vie répondant à leurs besoins. Bref, ils changent ce qu’ils peuvent changer et acceptent ce qu’ils ne peuvent modifier.

Laisser un commentaire