Libérez votre génie créatif!

Dire « Non! » pour dire « Oui! » au meilleur de vous

Par Linda Walker

Au cours des derniers mois, je suis passée plutôt incognito et je me suis faite un peu moins présente, mais il y a une bonne raison à cela. Il y a tellement de choses merveilleuses qui se sont passées en même temps. Jennifer, ma fille aînée, a donné naissance à son troisième enfant. Je souhaitais être là pour elle, et elle n’habite pas à côté de la porte (elle demeure à Regina, en Saskatchewan). Par ailleurs, Kyrie, ma cadette, s’est mariée dans ma cour arrière!

J’ai également eu des occasions d’affaires très intéressantes qui se sont présentées à moi. Je me suis fait proposer de participer à un programme de conférence qui me permettrait de percer un nouveau marché. J’ai tissé des liens avec la merveilleuse femme responsable de ce programme de conférences. J’aimais son énergie, et nous partageons toutes deux les mêmes valeurs. Lorsqu’elle m’a offert une plage horaire, j’ai immédiatement sauté sur l’occasion. Oh, et est-ce que je vous ai mentionné que lance également mon programme « Planifier pour réussir », qui commencera cet automne!

Dire « Oui! » à tout!

C’était excitant! Il y avait tant de choses fantastiques qui arrivaient en même temps que j’avais envie de dire oui à tout! Bien entendu, je me sentais déchirée entre tous ces projets, à essayer de tout faire, et je me serais rapidement retrouvée débordée. Oui, ça m’arrive également. Lorsque je me suis assise pour planifier mon été, j’ai réalisé que j’avais beaucoup trop d’engagements.

Je devais préparer une vidéo de présentation pour le programme de conférences. Et je devais faire la promotion de cette conférence pendant l’été, jusqu’au début de l’automne. J’avais déjà prévu être chez ma fille aînée pendant plusieurs semaines au mois de juillet afin de lui donner un coup de main avec mes deux petits-fils. Bien entendu, tout en faisant tout cela, je devais organiser le mariage de ma cadette. Je devais gérer les rénovations, le jardinage et tous les petits détails du mariage (sur deux fuseaux horaires!) Alors que j’écris ces lignes, j’en ai des palpitations! Je savais que j’étais dans le trouble.

Il est difficile de dire « Non! »

Ce que j’ai fait ensuite a été l’une des choses les plus difficiles. J’ai fait un choix : j’ai décidé de consacrer mon été aux aspects familiaux uniquement. Afin d’être à mon meilleur cet été (posée, calme, et capable d’apprécier chaque moment), j’ai été dans l’obligation de laisser aller certains engagements. J’ai communiqué avec la dame qui m’avait offert l’occasion de participer à ses conférences. Je lui ai expliqué ma situation. Je lui ai mentionné que je ne pourrais pas participer cette année. Avec tout ce qui m’attendait, je ne serais pas en mesure d’offrir le meilleur de moi-même. Je lui ai expliqué que je croyais qu’elle méritait le meilleur de moi, et que je serais heureuse de pouvoir me joindre à elle l’année prochaine. Elle s’est montrée très compréhensive et nous avons décidé de demeurer en contact pour l’année prochaine.

Les avantages de faire des choix

J’ai passé trois semaines fabuleuses avec mes petits-fils (Evan, âgé de cinq ans et Peter, âgé de deux ans). Et j’ai été présente pour accueillir ma petite-fille Mila dans notre famille. Puis, je suis rentrée à la maison pour organiser un merveilleux mariage chaleureux pour ma fille Kyrie. Même si j’ai dû dire non à certains engagements, il y a tout de même des moments où je me suis sentie débordée. Toutefois, le fait de dire non m’a permis de dire oui à ces fabuleux projets familiaux et de dire oui à ma famille et à moi-même. J’ai été en mesure d’apprécier chaque moment puisqu’aucun autre engagement ne s’est placé au travers de mon chemin.

Les leçons que j’ai apprises

Les génies créatifs se sentent souvent débordés parce qu’ils disent « Oui! » à beaucoup trop de choses. Vous vous emballez. Vous voulez aider. Vous avez des idées géniales. Toutes les « occasions d’une vie » se présentent en même temps. Vous avez peur de dire « Non! ». Peu importe la raison, vous avez tendance à prendre trop d’engagements. Par contre, se donner occasionnellement le droit de dire « non » vous permet d’apprécier les choses auxquelles vous avez dit « oui ». Vivre une vie qui vaut la peine d’être vécue nécessite de faire des choix. Lorsque vous avez le courage de faire ces choix, vous en récolterez des avantages. Vous pourrez profiter des choses auxquelles vous avez dit oui. Et vous ne serez en mesure de faire de bons choix que si vous avez pris le temps d’avoir une bonne vue d’ensemble. Je n’aurais jamais été capable de prendre les bonnes décisions si j’avais utilisé une liste inutile de choses à faire.

Laisser un commentaire