Libérez votre génie créatif!

Le coaching en TDAH: un impact durable! Francais

En Amérique du nord, il existe des centaines de coachs en TDAH (Trouble du déficit de l’attention) mais les francophones restent encore frileux dans ce domaine. Pourtant, une étude menée par Joyce Kubik aux États-Unis entre 2001 et 2005 témoigne du bien-fondé de cette pratique comme solution à ce trouble neurologique.

En effet, loin des idées reçues qui relayait le TDAH à un trouble strictement infantile, on sait aujourd’hui qu’il peut se poursuivre à l’âge adulte avec des évolutions propres à chaque individu.

Inattention, impulsivité et hyperactivité sont des symptômes fréquents chez ceux qui en sont atteints. Parallèlement, la curiosité, la créativité, l’intuition et le désir artistique semblent être des qualités exacerbées chez les personnes atteintes du TDAH.
L’idée est de pouvoir canaliser les symptômes négatifs tout en attisant ceux qui sont positifs.

Joyce Kubik mène donc une étude sur le comportement des personnes atteintes par ce trouble entre 2001 et 2005 après avoir évalué la fréquence de 22 symptômes du TDAH chez 45 sujets avant et après le coaching. Un à quatre ans après, elle dresse un bilan. Les résultats sont stupéfiants :

Coaching et TDAH

le coaching et le TDAH

Face à ces résultats probants, est-il utile de souligner les retombées positives du coaching dans la vie personnelle et professionnelle des personnes atteintes du TDAH?

L’employeur rentabilise son investissement en se dotant d’un employé plus organisé, vif d’esprit et créatif. La famille retrouve la stabilité et peut à nouveau faire des projets à court, moyen et long terme. Le mouton noir se transforme alors en l’élément le plus productif.

Au-delà de ses résultats immédiats, c’est la durabilité des effets du coaching sur les symptômes du TDAH qui sont encourageantes.

Son impact durable dans ce domaine en fait un traitement que nous ne pouvons ignorer.
Oui, le TDAH se traite bien!

Source des données: Kubik, Joyce A. 2010. Efficacy of ADHD Coaching for Adults with ADHD. Journal of Attention Disorder Volume 13 Number 5 pp. 442-453