5 Stratégies vous permettent d’être en contrôle en vacance malgré votre TDAH

organized-family_vacationLes vacances sont un bon temps pour vous permettre de rehausser vos connexions avec votre proches, pour pratiquer les activités que vous aimez et pour explorer de nouvelles choses et vivre de nouvelles expériences.

Elles peuvent aussi être source de chaos dans votre vie, surtout si vous avez réussi déjà à vous créer des systèmes qui vous supportent et vous permettent de mieux gérer votre TDAH.

En tant qu’adulte atteint du TDAH, vous développez des systèmes, des routines et habitudes qui vous permettent d’organiser votre quotidien et d’atteindre vos objectifs transformateurs. On dit qu’un changement est aussi bénéfique qu’un repos; par contre, si vous craignez perdre vos acquis, les vacances peuvent créer de l’anxiété parce qu’elles vont certainement perturber vos structures. Après tout, en vacance vous laissez vos engagements, votre horaire et vos alertes à la maison.

Voici donc quelques stratégies pour vous permettre de jouir du changement tout en évitant l’anxiété résultant de la perte temporaire de vos structures :

1) Quoique vous avez développés des systèmes, des routines et habitudes pour vous aider à avoir du succès vous n’êtes pas vos systèmes et habitudes. Ces derniers ne vous définissent pas; ce sont simplement des outils qui vous permettent de vivre plus facilement. Vous l’avez fait dans le passé, et vous serez, donc en mesure de créer ou d’adapter vos systèmes durant vos vacances.

2) Continuez d’utiliser les routines, habitudes et systèmes qui se marient bien à vos vacances, particulièrement ceux que vous aimez et qui vous donnent de l’énergie. Si vous faites de l’exercice tous les matins, continuez. Si vous avez l’habitude de faire votre lit aussitôt que vous vous levez, continuez cette habitude. Ces activités ne briment pas vos vacances et sauront vous donner de l’énergie et réduire les distractions. Si vous avez de la difficulté avec certaines choses, vous pouvez rapidement régler ce problème en développant de nouveaux systèmes et routines (vous l’avez déjà réussit à la faire dans le passé).

3) Utilisez des listes. Nevous appuyez pas sur votre mémoire. Utilisez des listes pour vous rappeler de ce que vous devez apporter avec vous, ce que vous devrez rapporter, les détails qui doivent être réglés avant votre départ (l’arrêt temporaire de votre abonnement au journal, le gardiennage du chien, l’arrosage de vos plantes, la cueillette de votre courrier etc.) oh, et n’oubliez pas votre liste de plaisirs : toutes les activités que vous aimeriez faire lors de vos vacances.

4) Prenez avantage de votre TDAH. Utilisez votre créativité, votre impulsivité et votre sens de l’aventure pour créer davantage de l’excitation. Vous aurez plus de plaisir, et ceux qui voyageront avec vous seront joliment surpris lorsqu’ils participeront à des activités qu’ils n’auraient jamais fait d’eux-mêmes.

5) Prenez avantage de vos forces et demandez de l’aide là où vous avez des faiblesses. Duane a une passion pour l’art et un excellent sens des directions. Il a recherché les plus belles œuvres d’art cachées de Rome. Sans lui, j’aurais manqué beaucoup de choses excitantes à voir à Rome, sans compter que j’aurais passé une bonne partie de mon temps perdue (je n’ai aucun sens de la direction)! D’un autre côté, Duane a de la difficulté à gérer les détails de type administratifs comme faire des réservations, les assurances, les billets et à organiser les finances, et donc s’est appuyé sur moi pour ce travail. Contribuant chacun nos efforts vers nos forces, nos vacances étaient davantage plaisante.

Les vacances peuvent être plaisantes alors que vous vous rappelez de votre enfance alors que les vacances annonçaient des journées de plaisir et d’aventures excitantes. Si vous vous sentez anxieux avant les vacances, rappelez-vous que c’est normal de se sentir ainsi. Même si les vacances ont le même effet que le repos tout le monde trouvent qu’il est difficile de s’adapter au changement. Appliquez ces 5 stratégies pour vous assurer des vacances reposantes au lieu d’être stressantes.

Des vacances harmonieuses en compagnie de votre conjoint et du TDAH

adhd-vacationMon conjoint Duane et moi en sommes à faire nos valises afin de préparer notre retour à la maison, et ce, après avoir passé quatre fabuleuses semaines en Italie. Alors que nous faisions nos valises, je me suis remémoré nos dernières vacances en Europe, il y a de cela 25 ans. Nous avions eu beaucoup de plaisir pendant ce voyage, mais je dois avouer que nous avons également eu plusieurs discussions animées au cours des dix jours qu’a duré notre séjour. Toutefois, le voyage que nous venons tout juste de faire a été bien différent, puisque nous avons eu beaucoup de plaisir… sans l’ombre d’une chicane.

Comment avons-nous fait? Lorsqu’il n’y a qu’une seule personne avec qui vous pouvez avoir une conversation intelligible (Duane et moi parlons l’anglais et le français, mais aucun de nous deux ne parle l’italien), vous voulez à tout prix éviter les confrontations. De plus, après 25 années de mariage, nous avons appris à vivre en harmonie l’un avec l’autre. Donc, au cours des quatre dernières semaines, j’ai découvert quelques  » secrets  » que je souhaite partager avec vous et qui, à mon avis, pourront vous aider à faire de vos vacances un merveilleux moment en compagnie de votre conjoint.

1.    Nous avons tous deux fait preuve d’ouverture d’esprit et avons participé aux activités de l’autre.

Duane est un artiste et a toujours été fasciné par  Michel-Ange et autres grands artistes de la Renaissance italienne. Il n’y a pas à dire, il rêvait de ce voyage depuis qu’il était jeune. Bien entendu, il voulait absolument découvrir toutes les œuvres d’art dont il avait entendu parler au cours de ses lectures.  Et laissez-moi vous dire que des œuvres d’art, ce n’est pas ce qui manque en Italie ! Je crois que Duane voulait toutes les voir (ce qu’il a fait) ! Bien que je sois plutôt intéressée par l’aspect historique d’un lieu, je l’ai accompagné, et ce, même si je croyais que je ne serais pas intéressée par cet aspect de notre voyage. Toutefois, puisque je savais que cela lui tenait à cœur, je l’ai accompagné.

Pour ma part, je voulais absolument visiter la ville de Venise. Enfant, j’ai écouté une émission, Poly à Venise, qui parlait des aventures d’un garçon vénitien et de son poney. C’est ce qui a alimenté mon désir de visiter cette ville. Duane n’était pas emballé à l’idée de visiter Venise, mais sachant que cela représentait beaucoup pour moi, il m’a encouragée à prolonger notre séjour dans cette ville d’une journée, ce qui m’a permis d’en découvrir divers recoins.

Nous avons ainsi tous deux profité pleinement de notre voyage en permettant à l’autre de faire ce qu’il voulait faire plus que tout. J’ai appris à apprécier l’art et les artistes de la Renaissance qui, m’avaient toujours semblé sombres et moroses, et Duane a grandement été inspiré par la ville de Venise, qu’il a bien appréciée.

2.   Réfléchissez aux conséquences que pourraient avoir vos commentaires au sujet de comportements dérangeants (et ignorez-les).

À maintes reprises, lorsque Duane disait ou faisait quelque chose qui me tapait sur les nerfs, ou lorsque je me levais du mauvais pied, je décidais d’ignorer ce que je ressentais. Je savais que cela ne valait pas la peine de nous chicaner pour si peu et je me disais que, moi aussi, je devais parfois lui taper sur les nerfs, et qu’il ne passait aucun commentaire à ce sujet.

Si vous passez beaucoup de temps ensemble, vous finirez inévitablement par vous taper sur les nerfs. Vous pouvez choisir d’ignorer ces situations et vous pouvez décider de changer votre humeur. En effet, vous pouvez  » choisir  » votre humeur. Vous avez effectivement la possibilité de choisir la façon dont vous réagirez face à votre attitude ou celle de votre conjoint, et le choix que vous ferez déterminera l’issue de vos vacances.

3.    Appréciez ce que votre conjoint peut vous apporter.

Duane, comme plusieurs autres adultes atteints du TDAH, agit souvent comme un grand enfant. En effet, il sait toujours s’amuser dans chaque situation qui se présente à lui. De plus, il a un grand sens de l’orientation, ce que je n’ai pas. Si j’avais été seule pour visiter la ville de Rome, je me serais probablement perdue dans un musée ou ailleurs! J’ai grandement apprécié son sens de l’humour et j’ai bien aimé avoir la possibilité de me retrouver facilement au sein d’une ville inconnue, et ce, en sa compagnie. Pour sa part, Duane dépendait de mes aptitudes en communication et en gestion pour planifier notre voyage et pour traduire, de mon italien élémentaire, tout ce que nous voulions.

Au bout du compte, ce fut le voyage d’une vie. Un voyage dont nous avions rêvé pendant plusieurs années, et pour lequel nous avons planifié et épargné pendant plus de deux ans. Pouvoir effectuer ce voyage dans l’harmonie nous a permis de ramener des souvenirs inoubliables que nous partagerons et chérirons pour les années à venir.

Le TDAH chez l’adulte : une malédiction heureuse?

Je lis beaucoup de forums de discussion où il est question du TDAH : est-ce un cadeau ou une malédiction? La plupart des adultes atteints du TDAH ne parviennent pas à s’entendre sur ce sujet. En tant que coach en TDAH, épouse et mère de personnes atteintes du TDAH, j’ai eu la chance d’en connaître les deux extrémités.

D’un côté, il y a les adultes atteints du TDAH qui ont de la difficulté à garder leur emploi, à entretenir une vie de couple harmonieuse et à maintenir leur stabilité financière. La plupart d’entre eux se sentent débordés, distraits, désorganisés et ont peu d’estime de soi. Lorsque vous vous retrouvez englouti par les aspects négatifs du TDAH, il est bien normal que vous le considériez comme une malédiction.

De l’autre, il y a ceux qui perçoivent le TDAH comme un cadeau : ils performent au travail, ils bâtissent une entreprise qui les passionne, ils entretiennent la flamme de leur couple et ils savent gérer leurs finances. Ils embrassent la vie.

Quel est l’écart entre ces deux réalités? Comment faire pour le resserrer?

La différence réside dans le fait que les adultes qui apprennent à vivre avec le TDAH sont ouverts au changement et souhaitent améliorer leur vie. Ils n’hésitent pas à utiliser leurs atouts, soit leurs forces, leurs talents, leur énergie, leur pensée extraordinaire et leur capacité à prendre des risques. Puis, ils adoptent des modes de vie répondant à leurs besoins. Bref, ils changent ce qu’ils peuvent changer et acceptent ce qu’ils ne peuvent modifier.

Atteindre vos objectifs? Inévitable

Pour atteindre vos objectifs vous n'aurez qu'à clarifier trois points et la réussite sera au bout de vos doigtsAvez-vous de la difficulté à atteindre vos objectifs? En cette période de l’année, plus de 50% d’entre nous avons déjà laissé tomber nos résolutions du Nouvel An. La plupart des résolutions prises au Nouvel An ne durent qu’en moyenne 17 jours. Il y a donc lieu de se demander pourquoi atteindre les objectifs fixés semble si complexe. Il est important de mentionner qu’il n’y a absolument aucune différence entre une résolution prise pour le Nouvel An et un objectif que l’on se fixe à tout autre moment durant l’année. Tous deux nécessitent qu’on y travaille fort pour réussir… parfois même devons-nous y mettre trop d’efforts!

Les experts tentent de s’entendre sur ce qu’est un objectif, comme si cela rendrait plus facile l’atteinte de ceux-ci (arrêter de fumer, perdre du poids ou encore passer plus de temps avec les enfants). Par contre, le secret de la réussite ne réside pas dans la définition de ce qu’est un objectif, ou encore dans l’objectif que vous désirez atteindre.

Le secret de la réussite est…

La clarification. En effet, la réussite dépend de la clarification. Toutefois, je ne parle pas ici de clarifier la définition de vos objectifs. Thomas J. Leonard, fondateur de CoachU et père du coaching personnel, a déjà mentionné qu’il était nécessaire de clarifier trois points bien distincts :

S’engager versus Essayer

Tout d’abord, vous devez déterminer, une fois pour toute, si vous désirez vous engager ou si vous ne voulez qu’essayer. Évidemment, ne faire qu’essayer représente beaucoup de travail. Toutefois, le fait de s’engager pleinement signifie que vous ne ferez plus seulement essayer. Essayer nécessite de la motivation. Une fois votre décision prise, vous constaterez que le fait de s’investir pleinement nécessite moins d’efforts de votre part. De plus, le jour ou vous déciderez de vous engager, vous constaterez que l’atteinte de vos objectifs deviendra plus facile. Par exemple, la réussite sera inévitable le jour ou vous deviendrez un non-fumeur.

Avoir une Vision versus un Rêve impossible

Ensuite, vous devez faire la différence entre la perception et le rêve impossible. La perception vous présente les résultats inévitables, élaborés d’après les faits. Par contre le rêve impossible est un espoir ou un souhait que l’on base sur ses désirs. Mon mari, qui est atteint du TDAH, avait un sérieux problème de poids. Son médecin lui avait recommandé de perdre du poids, sinon de graves problèmes de santé l’attendaient. Il a essayé plusieurs régimes, mais aucun d’entre-eux n’a été concluant. Il n’a réussi à perdre du poids (et à le maintenir), que lorsqu’il a changé la perception qu’il avait de lui-même et de la vie. Ce n’est que lorsqu’il s’est considéré et qu’il a commencé à agir comme une personne mince le ferait, que les livres se sont envolées. Après tout, en agissant comme une personne mince le ferait, puisque c’est ainsi qu’il se percevait, il était inévitable qu’il perde le poids en trop.

Présent versus Futur

Finalement, vous devez vivre au moment présent, et non pas dans le futur. Vivez votre vie au jour le jour et vous atteindrez vos objectifs à coup sûr. Vivez-vous toujours dans le futur ? Dites-vous des choses telles que  » Une fois que ce projet sera terminé, je prendrai quelques jours pour m’occuper des enfants  » ? Bien évidemment, le projet suivant se présentera aussitôt le premier terminé. Les enfants n’auront pu profiter de vous un seul instant. Vous souhaitez passer plus de temps avec vos enfants? Commencez dès aujourd’hui. Quittez votre réunion un peu plus tôt, allez à la maison et passez ces quinze minutes avec vos enfants. Questionnez-les sur leur journée. Ils n’ont rien à faire de quelques jours, à un moment donné, dans le futur… Ils ont besoin de ces instants aujourd’hui, demain, ainsi que tous les autres jours qui suivront.

C’est aussi simple que ça! Vous n’avez qu’à éclaircir les trois points énumérés ci-dessus et vous pourrez atteindre vos objectifs à coup sûr. Cessez d’essayer et investissez-vous à fond. Clarifiez votre perception des choses et ce, jusqu’à ce que la réussite se présente. Finalement, agissez tout de suite. N’attendez pas un miracle ou la semaine des quatre jeudis… Prenez chaque chose au jour le jour. Avant même que vous le constatiez, vous aurez atteint vos objectifs sans avoir eu trop d’efforts à mettre.

L'effet d'une attitude positive sur le TDAH

 

tdah adulte,attitude positive En tant que coach de TDAH, je connais le pouvoir de la pensée positive sur le TDAH adulte. Lorsque mes clients ont une attitude positive et vivent dans un environnement où leur entourage est positif, ils ont plus de succès et atteignent leurs objectifs plus rapidement que ceux qui ruminent ou sont entourés de personnes négatives. Une conférence à laquelle j’ai participé au congrès de l’International Coach Federation qui réunissait 1400 coachs de 26 paix dans le but d’apprendre, de faire du réseautage et d’être inspirés.

 

Nous émettons un champ magnétique

 Une session de formation à laquelle j’ai participé expliquait l’effet d’une attitude positive sur nos propres champs magnétiques. Christian Worth, un coach français, démontrait avec l’aide de tiges métalliques qu’on appelle « dowsing rods » en anglais que nous émettons tous un champ magnétique. Ça a du sens puisque nos corps utilisent l’électricité créée par les réactions chimiques dans nos cellules afin de vivre, bouger, penser. On sait que lorsqu’il y a de l’électricité qui circule, celle-ci crée un champ magnétique.

Le champ magnétique que nous émettons lorsque nous avons des pensées ni négative ni positive a un radius de 3 à 5 pieds.

Les pensées des autres nous affectent

Par contre, Monsieur Worth démontrait aussi que l’attitude des personnes qui nous entourent a un effet sur notre champ magnétique. Il a chuchoté à une femme qui se trouvait sur la scène d’avoir des pensées négatives envers une autre femme qui se trouvait à l’autre bout de la scène.

Ce qui était remarquable est que non seulement l’attitude négative de la première femme avait un effet négatif sur son champ magnétique mais il en était de même pour le sujet de ses pensées négatives, et ce malgré le fait que la deuxième participante ne savait pas que la première avait des pensées négatives envers elle.

D’un autre côté, lorsqu’il demandait à la première d’avoir des pensées positives envers la deuxième, les deux voyaient leur champ magnétique s’aggrandir davantage et au-delà de leur champ magnétique.

Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas facilement convaincue par l’ésotérique, étant une personne à tendance scientique. Par contre, ce auquel j’ai été témoin m’a convaincu des répercussions de nos attitudes et nos pensées, et plus particulièrement de l’attitude positive de mes clients atteints du TDAH adulte.

Les implications d’une attitude positive sur le TDAH

  1. Lorsqu’on choisit de voir les choses positives dans notre vie, on émet un champ magnétique plus large qui attire plus vers soi.
  2. D’un autre côté, lorsqu’on choisit d’utiliser notre énergie à avoir des pensées négatives, à revivre les situations négatives de notre vie, non seulement notre énergie diminue mais aussi notre capacité d’attirer les autres. 
  3. Ceux qu’on choisit de côtoyer et nos proches ont un impact sur nos niveaux d’énergie, à moins d’être adepte à se construire un bouclier pour nous protéger contre les attitudes négatives de ceux-ci.

Comment pouvez-vous attirer des choses positives dans votre vie?

Il est certain qu’il y a des choses que vous pouvez faire pour améliorer votre énergie et votre niveau d’attraction :

  1. Gardez un journal de gratitude – prenez du temps tous les jours pour refléter sur au moins 3 choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant et inscrivez-vous.
  2. Choisissez de nourrir votre optimisme en :
    • Vous concentrant sur les choses qui vous plaisent le plus;
    • Vous concentrant sur les solutions au lieu des problèmes;
    • Distribuant la joie;
    • Vous concentrant sur la croissance;
    • Prenant le temps de célébrer.
  3. Anéantissez vos pensées négatives en :
    • Étant conscient de votre dialogue interne;
    • Neutralisant les moments négatifs avec des moments positifs.

Ce que je retire c’est que vous avez le choix de vous concentrer sur le positif ou le négatif et que ce choix a un impact important sur votre vie.

 

 

 

 

 

 

 

TDAH, productivité, et gestion de TOI

English Version

Les adultes TDAH ont des difficultés à améliorer leur performance au travail et dans leurs relations interpersonnelles

Les plaintes les plus courantes des adultes TDAH qui communiquent avec moi sont leur performance au travail, les problèmes dans leurs relations interpersonnelles suite à leurs oublis ou difficulté à compléter leurs engagements, leur tendance à procrastiner (toujours remettre à plus tard) et leur sentiment de ne pas vivre leur plein potentiel.

Ils croient que ceux-ci représentent des problèmes différents alors qu’ils sont tous des symptômes du même problème: des problèmes de productivité dûs au déficit d’attention (TDAH). En résolvant les problèmes de productivité, on résolve la majorité de ces problèmes.

Plannifier, organiser, s’engager à, exécuter et faire les suivis dans leurs engagements professionels et personnels demandent un contrôle de sa productivité. Les adultes atteints du TDAH luttent avec ces demandes à cause de leur différence neurologique et non par manque de vouloir.

Ils essaient donc des programmes de gestion du temps traditionnels tel que Franklyn Covey, Day Timer, et Harvard mais sans issu car leur cerveau est loin d’être du type « traditionnel ». Souvent, la raison que mes clients m’engagent est qu’ils ont essayé ces programmes et n’ont eu aucun résultat. Après tout ton cerveau est comme un moteur Turbo du type Édition Limitée et le manuel d’instruction de ces programmes est pour un cerveau du type « générique » ou « neuro-typique ».

Ce que les adultes TDAH ont besoin c’est un programme qui reconnaît les différences uniques de leur cerveau et qui leur permet de travailler AVEC ce dernier au lieu de travailler contre lui. Ce que ça implique c’est qu’il faut:

  1. agencer le cycle naturel d’énergie de son cerveau avec les bonnes tâches dans sa liste de tâches à compléter;
  2. créer des stratégies qui permettent de vaincre l’ennui en « automatisant » les tâches ennuyeuses;
  3. surmonter sa tendance à procrastiner en attaquant la source du problème;
  4. utiliser ses talents et forces naturels pour améliorer sa productivité;
  5. contrôler les obstacles à sa productivité, telles que les interruptions et les pertes de choses;
  6. utiliser une méthode pour mieux gérer sa vie de façon à ce qu’on s’engage et exécute ces activités qui sont importantes pour soi; et
  7. choisir des outils qui permettent de maximiser sa productivité et d’éviter les problèmes.

La chose la plus importante à retenir est qu’il faut reconnaître que d’essayer de compléter ses tâches de la même façon que les neuro-typiques ne mènent qu’au désastre et à la frustration. Il faut donc pratiquer la gestion de TOI en travaillant AVEC son cerveau et non contre lui.

Le congrès sur le TDAH: faire des connexions

English Version

J’arrive du 13ème congrès sur le TDAH de ADDA (http://www.add.org) dont le thème était:  « Adult ADHD: People, Purpose and Passion », ou TDAH Adulte: Personne, Intention et Passion. Quelle fête!

Pour les adultes atteints du TDAH, cette conférence vous permet d’accéder à des personnes-ressources (des experts dans plusieurs domaines) et des ressources tels que des livres, des programme, et des outils. L’accès à l’information offerte dans les différentes sessions et la motivation qu’offraient les conférenciers étaient d’une valeur importante, c’était aussi une occasion de voir et de rencontrer plusieurs modèles de succès avec le TDAH.
 
En même temps, quoique les présentations des Drs. Ned Hallowell, John Ratey et Sari Solden valaient définitivement l’investissement et le voyage, elles n’étaient pas le plus gros trésor que l’on reçoit lorsqu’on participe à un tel événement. En tant qu’adulte atteint du TDAH vous utilisez sûrement beaucoup d’énergie juste pour répondre aux attentes des « neuro-typiques ». Éviter de faire des vagues et de froisser les autres est stressant, fatiguant et rempli de pièges.

Maintenant imaginez-vous dans une salle avec 400 autres adultes atteints du TDAH (on espère qu’il y en aura d’autres l’année prochaine). Ils vous acceptent tel que vous êtes, vous permettant de faire des connexions avec d’autres qui vivent les mêmes situations que vous… la majorité de ces situations crées lorsqu’on essaie de rendre heureux les 90% de la population qui ne sont pas atteints du TDAH! Même ceux qui sont venus seuls à la conférence quittent ayant forgé des connexions avec d’autres adultes atteints du TDAH qui les acceptent et les comprennent. Voilà probablement où on tire le plus de valeur dans toute l’expérience du congrès de ADDA: la connexion avec d’autres qui vous comprennent. De parfais étrangers se sont réunis et ont partagé leurs expériences d’adultes atteints du TDAH sans danger d’être ridiculisé ou de faire un faux pas.

Si souvent les adultes atteints du TDAH évitent les situations sociales de peur d’être jugé (souvent avec raison). C’est simplement trop stressant de s’inquiéter de faire quelque chose qui n’est pas socialement acceptable. Par contre, Dr. Hallowell (l’auteur de Driven to Distraction et Delivered from Distraction) mettait l’emphase sur l’importance d’être entouré de personnes qui vous connaissent, vous aiment et vous acceptent malgré vos imperfections. C’est important pour tous, mais essentiel pour les adultes atteints du TDAH d’avoir quelqu’un dans leur vie qui peut dire:

« Je te connais et je t’aime malgré tout. »

Si vous n’avez pas quelqu’un comme ça dans votre vie, ne lâchez pas! Et nous verrons l’année prochaine à la conférence de ADDA!

Comment dire à un proche qu’il est atteint du TDAH

English version

tdah adulte,déficit d'attention,procrastination

Récemment j’ai reçu un courriel d’une femme qui a assisé à une de mes conférences d’affaires, croyant que sa soeur était atteinte du déficit d’attention (TDAH). Puisque sa soeur avait beaucoup de difficulté surtout au travail, elle sentait que le TDAH pourrait expliquer ses difficultés et permettre de trouver une solution. Ce qui la troublait était comment aborder le sujet du TDAH sans froisser ou blesser sa soeur.

Voici ma réponse:

Dévoiler à un proche qu’il serait peut-être atteint du TDAH peut être perçu comme négatif. Il demande que le sujet soit abordé avec amour et compassion. Votre soeur est probablement consciente que quelque chose ne va pas. Elle souffre sûrement beaucoup croyant que c’est sa faute ou que quelque chose ne va pas en elle. Son estime de soi est certainement affectée car malgré ses meilleurs efforts rien ne semble fonctionner.

Il faut lui rappeler que vous l’aimez et que vous lui voulez du bien. Dites-lui sans jugement quels « symptômes » vous mènent à croire qu’elle en est atteinte et que ça doit être souffrant pour elle d’avoir tant de difficulté. Le déficit d’attention (TDAH) est une différence neurologique qui demande une approche différente pour gérer sa vie. Apprendre les stratégies spécifiques au TDAH lui permettra non seulement de minimiser ou d’éliminer ses difficultés mais pourrait lui offrir certains avantages.

L’important c’est d’aborder le sujet avec compassion et sans jugement et dans un esprit de collaboration afin qu’elle arrive à le surmonter. La majorité des adultes atteints du TDAH sont soulagés lorsqu’ils apprennent que le TDAH est responsable de leurs difficultés et qu’ils ne sont pas paresseux, foux ou stupides. Une fois qu’un diagnostic est posé, il est absolument primordial qu’elle aille cherche de l’aide pour le surmonter. Le TDAH est une explanation légitime mais peut devenir une excuse si on ne prend pas les démarches pour le surmonter.

Gérer son humeur lorsqu’on est atteint du déficit d’attention

Une de mes clientes m’a fait part de sa découverte d’un jeu vidéo intéressant qui aide à améliorer l’humeur tous les jours. Malgré qu’il n’est pas spécifiquement pour le déficit d’attention, les adultes TDAH peuvent définitement en bénéficier. Plusieurs de mes clients ont des difficultés à gérer leur humeur. Ils se sentent souvent inadéquats et ont plus de difficultés à gérer leur vie que la majorité des gens, donc plus de problèmes.

Le jeu vidéo a été développé par un psychologue social et testé à l’université McGill sur des téléphonistes de boîtes de télémarketing, entre autre, pour déterminer son efficacité sur l’amélioration de leur moral et de leurs ventes, juste en leur permettant d’améliorer ce auquel ils portent attention. Les test ont conclu non seulement une amélioration de leur humeur durant toute la journée, mais aussi de leur estime de soi et de leur ventes, justen en jouant le jeu pendant 5 minutes par jour.

Dans un des jeux, on te défile différents visages; tu dois cliquer sur les visages qui sourient. Éventuellement, tu arrives au point où tu filtres les visages déplaisants ou menaçants, et tu portes plus attention aux visages souriants et positifs.

Voici leur conclusion: « tandis que les personnes présentant une estime de soi plus faible tendaient à montrer un parti pris attentionnel prononcé envers la menace, cette tendance disparaissait en bonne partie s’ils jouaient d’abord au jeu « trouver le sourire ». Ceci suggère que les habitudes attentionnelles peuvent vraiment être formées par des pratiques orientées vers des réactions sociales positives et à l’écart de réactions négatives. »

Le vidéo est offert en ligne comme essai et peut être acheté pour utilisation illimitée au coût de 19,95$ Canadien.

Je l’ai essayé et j’ai trouvé que je souriais plus vers la fin de la session, mais de toute façon, j’ai tendance à être une personne très positive et joyeuse. Je suis d’avis que de gérer son humeur, que tu sois ou non atteint du TDAH, est un choix. Je peux vous dire avec certitude que de décider de rester positif et joyeux mène vers le succès.

J’apprécierais que ceux qui essai ce vidéo pour quelques jours me fassent part de leur résultat.  Cliquez ici pour accéder à MindHabits.com.

Joyeuse journée!

Linda

Désolé chérie, que tu n’as pas le déficit d’attention

Duane, mon conjoint, qui en passant est atteint du déficit d’attention (TDAH), et moi travaillons quelques projets d’affaires reliés au TDAH. Je n’irai pas dans tous les détails mais nous sommes tous deux très excités par la direction que prend mon entreprise de coaching de TDAH. C’est tellement excitant pour nous, que nous en parlons constamment, les travaillons régulièrement, et les vivons souvent.

Vers 21 h hier soir mon énergie commençait à diminuer tandis que celle de Duane était encore très élevée. Je lui ai fait remarqué que j’aimeraistant avoir autant d’énergie que lui auquel il a répliqué: « Désolé chérie que tu n’as pas le déficit d’attention comme moi ».

Et donc je me suis souvenue que le TDAH peut avoir des avantages. Les adultes TDAH semblent avoir un montant illimité d’énergie lorsqu’ils s’acharnent à un projet qui les intéressent. Je ne veux surtout pas prendre à la légère la souffrance des adultes TDAH et l’impact négatif du TDAH dans leur vie. Je parle de problèmes financiers, de difficultés au travail, de procrastination et de désorganisation souvent chroniques, de difficultés de mémoire et de problèmes relationnels pour en nommer quelques-uns. J’ai vécu avec Duane tous ces problèmes pour les premières années de mon marriage.

Par contre, lorsqu’un adulte TDAH décide, comme Duane l’a fait, de prendre le contrôle de sa vie, d’investir en soi, d’aller chercher l’aide nécessaire (médicament, coaching TDAH, technologie), et se crée des systèmes qui supportent sa vie, il n’y a pas de frontière.

Que ferez-vous pour améliorer votre vie?