Perte de productivité au travail du au TDAH: ça peut s’améliorer

English version

Une nouvelle étude par la World Health Organization (WHO) a découvert que les adultes atteints du Trouble déficitaire de l’attention (TDAH) perdent approximativement l’équivalent de 22 jours ouvrables de productivité par année! Imaginez! Ça représente au-delà d’un mois de productivité de moins que d’autres personnes utilisent pour compléter leur travail, monter leur entreprise, atteindre leurs objectifs.

Bien sûr, l’étude se concentrait sur des journées de travail de 8 heures. Par contre, les adultes atteints du déficit d’attention ont des pertes de productivité à l’extérieur de leurs heures de travail, perdant souvent du temps pour soi ou pour vivre en famille. Pensez-y les entrepreneurs qui travaillent typiquement de plus longues journées (parce qu’ils ont plus de chats à fouetter ET parce qu’ils aiment ce qu’ils font) perdent probablement davantage leur temps et leur énergie dans le « trou noir » de la productivité que représente le déficit d’attention.

Leur productivité médiocre et les pertes d’heures sont parmi les plus plaintes qui amènent le plus de mes clients TDAH à me consulter. Ils mentionnent qu’ils sentent le temps couler entre leurs doigts malgré leurs meilleures intentions, ce qui les mène souvent à sentir qu’ils n’atteignent pas leur plein potentiel. Convenu, il est difficile de vivre son plein potentiel lorsqu’on n’a que onze mois pour accomplir une année complète de travail! La bonne nouvelle est que les adultes atteints du TDAH peuvent avec l’aide de stratégies et d’outils conçues pour eux améliorer leur productivité.

Une fois que mes clients apprennent comment travailler avec leur TDAH au lieu d’être en conflit avec, ils sont épatés par la différence dramatique dans leur, et à la maison et au travail. Ça me fascine tout ce à quoi un adulte atteint du TDAH est capable juste en apprenant à gérer son TDAH. Mes clients me rapportent fréquemment une hausse importante de leur productivité lorsqu’ils mettent en place que ces stratégies et outils spécialement conçues pour le déficit d’attention, leur permettant de livrer 8 heures de productivité en 5 heures.

Bien sûr, l’étude du WHO prouve que des résultats comme ceux-là sont impossible à atteindre sans la mise en place de stratégies conçues spécialement pour le déficit d’attention. Mes clients apprennent à:

·        Coordonner leurs tâches à leurs niveaux d’énergie

·        Créer des systèmes qui réduisent ou éliminent les pertes de productivité

·        Éliminer la procrastination

·        Améliorer la priorisation afin de travailler intelligemment au lieu de travailler fort,

·        Réduire ou éliminer les distractions,

·        Maîtriser leur contrôle de soi et leur auto-gestion, et

·        À prendre avantage d’outils qui aident à la productivité et de systèmes qui protègent votre productivité comme le Fort Knox.

Définition du déficit d’attention

English version

Lorsque des clients prospectifs (tous sont atteints du déficit d’attention) communiquent avec moi, ils ne connaissent qu’un ou deux symptômes du TDAH qui les affectent. Ils pensent que tout ce qui les affecte est l’inattention, l’impulsivité et/ou l’hyperactivité. Malgré en avoir appris beaucoup sur le déficit d’attention via ma formation de coach de TDAH, j’ai vraiment mieux compris ce qui se passait chez l’adulte atteint du TDAH lorsque j’ai lu la définition suivante par le psychiatre et recherchiste, Dr. Paul Wender aux États-Unis:

« Le déficit d’attention est une condition neurologique et génétique manifestée par une difficulté à s’engager “sur demande” aux activités de la vie où la performance, “l’envie de faire”, et l’énergie de l’individu sont déterminés seulement par le sens passager d’intérêt, de défi, de nouveauté et parfois d’urgence, de l’individu. »

Comprendre ce qu’est le déficit d’attention peut réduire la tendance vers le blâme et la honte que plusieurs de ces adultes ressentent. Le déficit d’attention est une condition neurologique et génétique veut dire qu’on ne peut « guérir » le TDAH et que la personne qui en atteint ne souffre pas d’un défaut du caractère.

« La difficulté à s’engager “sur demande” aux activités de la vie » explique pourquoi par moment il vous est difficile de vous concentrer alors qu’à d’autre moment vous êtes si bien concentré que vous avez de la difficulté à vous « dégager » de la tâche qui vous intéresse. Vous ne pouvez peut-être pas vous concentrer sur la paperasse mais lorsqu’on vous demande de faire quelque chose qui vous intéresse vous êtes capable « d’hyperfocus », c’est-à-dire la capacité de vous concentrer sur quelque chose qui vous intéresse à l’exclusion de toute autre chose.

Finalement, dans la dernière section on mentionne : votre « performance, “l’envie de faire”, et l’énergie de l’individu sont déterminés seulement par le sens passager d’intérêt, de défi, de nouveauté et parfois d’urgence, de l’individu » et voilà d’importants indices pour comprendre gérer le déficit d’attention. Lorsqu’une tâche est ennuyeuse, créer de l’intérêt ou un défi ou de la nouveauté autour de cette tâche peut vous aider à l’accomplir plus facilement. Par exemple, vous pouvez améliorer vos chances de compléter une tâche ennuyeuse en ajoutant de la musique ou en changeant l’endroit où vous la faites.

Malheureusement la majorité des adultes atteints du déficit d’attention n’utilisent que l’urgence pour stimuler leur cerveau en attendant à la dernière minute pour compléter ces tâches. Cette démarche a peut-être porté fruit lorsque vous étiez âgé de 16 ou 17 ans; par contre, lorsqu’on travaille au sein d’une équipe comme en est le cas dans plusieurs emplois aujourd’hui. En plus, en vieillissant, cette stratégie crée des difficultés au niveau de sa santé car elle nous met sous un stress continu.

Partagez ce que vous faites pour rendre une tâche ennuyeuse plus intéressante? Avec vos idées non-conventionnelles, je suis certaine que s’il y a des suggestions, elles seront très ingénieuses.

TDAH adulte: au-delà des médicaments

 English version

Lorsqu’un adulte croit que le TDAH adulte est un obstacle qui le retient, parfois il part à la recherche d’un diagnostic officiel s’il peut retrouver les ressources, financières et cliniques, pour le faire, bien sûr. On me demande souvent à quoi sert un diagnostic si tout semble pointer vers un TDAH adulte. La réponse est qu’il existe plusieurs problèmes qui ressemblent aux symptômes du TDAH adulte et qui requiert une gestion des symptômes qui est différente. Je leur mentionne aussi qu’il est important de s’assurer qu’ils obtiennent un diagnostic d’un professionnel de la santé qui s’y connait dans le TDAH adulte, souvent c’est un psychologue. Une fois officiel, la majorité des adultes TDAH vivront un certain soulagement ayant réalisé qu’ils ne sont pas fous ou « méchant ».

Éventuellement un certain nombre d’entre eux décideront de se tourner vers les médicaments contre le TDAH dans l’espoir d’une « guérison ». Malgré les nombreux bénéfices qu’apportent les médicaments surtout au niveau de la capacité de porter attention, et donc d’éliminer ou diminuer les obstacles à l’apprentissage, ceux-ci ne résolvent pas tous les problèmes qui sont liés au déficit d’attention adulte.

À mon avis tout adulte atteint du TDAH peut vivre son plein potentiel en se donnant du pouvoir en apprennant de se gérer efficacement et en utilisant des systèmes et routines qui le supporte. Pour y arriver, vous devez apprendre de nouvelles stratégies ou compétences de vie TDAH qui vous permettent d’identifier et de développer vos forces et de surmonter vos faiblesses juste assez pour bien fonctionner.

Moins de 10% des adultes TDAH sont traités

English version

Dr. Annick Vincent, psychiatre et somitée dans le TDAH (Trouble déficitaire de l’attention) chez l’adulte a présenté sur le  portrait du déficit d’attention de l’enfant à l’âge adulte lors du congrès de l’AQETA. J’ai assisté à ses 2 conférences qui ont eu lieu le 4 avril, une destinée aux professionnels de la santé et l’autre au grand publique.

Une statistique intéressante qui est ressortie est qu’on pense que près de 3 à 4% des adultes en sont atteints (certains experts sur le sujet mentionnent que ce nombre pourrait monter jusqu’à 10%). Ce qui est surprenant, c’est que moins de 10% des adultes atteints sont diagnostiqués et traités! Donc 90% des adultes atteints du TDAH ne sont ni diagnostiqués ni traités.

Les adultes TDAH souffrent de difficultés à l’emploi, dans leurs relations interpersonnelles, dans leur organisation à la maison, et leurs finances. Ils sont porté vers la dépression, l’anxiété, le tabagisme, la toxicomanie,  les accidents routiers et la faillite, etc. Sans connaître pourquoi ils ont tant de difficulté, ils ont tendance à croire qu’ils en sont pour beaucoup et malgré leur plus gros effort, n’arrivent pas à surmonter ces difficultés. Le traitement avec médicament aide 70% des adultes qui les prennent; par contre, ces adultes doivent aussi s’informer sur le déficit d’attention et créer, souvent à l’aide d’un coach, des stratégies qui leur permettra d’améliorer leur vie. Parfois, la psychothérapie est nécessaire. Dr. Vincent mentionnait aussi que c’est un des troubles les plus faciles à traiter.

Pour quelle raison y a-t-il si peu d’adultes qui sont traités? Qu’en pensez-vous? Que pourrait-on faire pour améliorer cette tendance?

Sans contestation! Le TDAH existe

English version

J’ai assisté la semaine dernière au Congrès annuel de l’AQETA (Association québécoise des troubles d’apprentissage) qui a eu lieu à Montréal. J’ai aussi présenté ma conférence sur le déficit d’attention. Il n’y avait que peu de conférence sur le TDAH  chez l’adulte puisque le congrès semblait cibler plutôt les professeurs et autres personnels de l’école.

Une chose que j’ai vraiment apprécié est qu’il n’y avait aucune contestation quand à l’existence du déficit d’attention. C’est un net contraste des rapports qu’on retrouve sur l’Internet et les média qui semblent souvent disputer l’existence du TDAH ou qui nous font la morale vis-à-vis l’utilisation de drogues auprès des enfants atteints du TDAH.  Une chose qui a été soulignée est qu’à date aucun traitement seul n’avait autant d’impact sur le TDAQH que les médicaments. 

Dr. Annick Vincent, psychiatre de Québec qui a dévoué une grande partie de sa pratique au traitement du TDAH chez l’adulte utilise l’analogie suivante pour expliquer le rôle des médicaments dans le traitement du TDAH : les médicaments pour le TDAH sont comme des lunettes pour la myopie. Celles-ci ne vous montrent pas comment lire, par contre, elles vous permettront d’avoir de meilleures chances de pouvoir lire que si vous ne les portez pas.

Elle a aussi mentionné qu’en plus des médicaments, l’apprentissage de nouvelles stratégies via le coaching s’avère nécessaire pour améliorer sa vie lorsqu’on est atteint du TDAH.

Gérer son humeur lorsqu’on est atteint du déficit d’attention

Une de mes clientes m’a fait part de sa découverte d’un jeu vidéo intéressant qui aide à améliorer l’humeur tous les jours. Malgré qu’il n’est pas spécifiquement pour le déficit d’attention, les adultes TDAH peuvent définitement en bénéficier. Plusieurs de mes clients ont des difficultés à gérer leur humeur. Ils se sentent souvent inadéquats et ont plus de difficultés à gérer leur vie que la majorité des gens, donc plus de problèmes.

Le jeu vidéo a été développé par un psychologue social et testé à l’université McGill sur des téléphonistes de boîtes de télémarketing, entre autre, pour déterminer son efficacité sur l’amélioration de leur moral et de leurs ventes, juste en leur permettant d’améliorer ce auquel ils portent attention. Les test ont conclu non seulement une amélioration de leur humeur durant toute la journée, mais aussi de leur estime de soi et de leur ventes, justen en jouant le jeu pendant 5 minutes par jour.

Dans un des jeux, on te défile différents visages; tu dois cliquer sur les visages qui sourient. Éventuellement, tu arrives au point où tu filtres les visages déplaisants ou menaçants, et tu portes plus attention aux visages souriants et positifs.

Voici leur conclusion: « tandis que les personnes présentant une estime de soi plus faible tendaient à montrer un parti pris attentionnel prononcé envers la menace, cette tendance disparaissait en bonne partie s’ils jouaient d’abord au jeu « trouver le sourire ». Ceci suggère que les habitudes attentionnelles peuvent vraiment être formées par des pratiques orientées vers des réactions sociales positives et à l’écart de réactions négatives. »

Le vidéo est offert en ligne comme essai et peut être acheté pour utilisation illimitée au coût de 19,95$ Canadien.

Je l’ai essayé et j’ai trouvé que je souriais plus vers la fin de la session, mais de toute façon, j’ai tendance à être une personne très positive et joyeuse. Je suis d’avis que de gérer son humeur, que tu sois ou non atteint du TDAH, est un choix. Je peux vous dire avec certitude que de décider de rester positif et joyeux mène vers le succès.

J’apprécierais que ceux qui essai ce vidéo pour quelques jours me fassent part de leur résultat.  Cliquez ici pour accéder à MindHabits.com.

Joyeuse journée!

Linda

Les adultes atteints du TDAH ne font pas de bons entrepreneurs?

 

Lorsque j’ai reçu le premier numéro du magazine Success et j’ai commencé à lire un article sur Richard Branson, chef d’entreprise et visionnaire des entreprises Virgin et le modèle parfait du TDAH chez l’entrepreneur, ça m’a rappelé une conversation que j’ai eu récemment avec une cliente. Elle est une entrepreneure atteinte du déficit d’attention (TDAH). Elle me rapportait que sa psychologue croyait que l’entrepreneuriat est une des pire « carrière » pour un adulte TDAH car c’est un environnement peu structuré.

J’ai été très surprise de cette opinion. Je travaille presqu’exclusivement avec des entrepreneurs TDAH qui connaissent beaucoup de succès. J’irais même jusqu’à dire que plusieurs adultes TDAH sont d’excellent candidats pour l’entrepreneuriat. Après tout, ils ont tendance à avoir une vision et une vue d’ensemble de projet, chose importante pour un leader d’entreprise, par contre, ont moins d’affinité pour les détails. D’ailleurs la grande majorité trouve les détails ennuyeux. Ils sont aussi des gens qui recherchent l’aventure, le risque et la stimulation. La plus grande plainte que je rencontre chez mes clients entrepreneurs est leur difficulté à se concentrer sur une seule idée à la fois parce qu’ils génèrent tellement d’idées brillantes qu’il leur est difficile de les ignorer. Leur créativité leur permet d’être doués dans la résolution de problèmes, retrouvant souvent des solutions non conventionnelles à des problèmes qui semblent impossibles à résoudre.

Ils sont facilement distraits par les stimuli dans leur environnement et donc sont plus portés à identifier des opportunités. Ils sont des boules d’énergie et sont capable d’une concentration accrue et même excessive, lorsqu’ils s’engagent dans des projets qui les intéressent.

Il est vrai que le manque de structure peut créer des problèmes pour les entrepreneurs TDAH mais ce manque de structure est loin d’être insurmontable. C’est souvent à ce point que mes clients m’engagent. Souvent ils sont en affaires depuis un certain temps et sont au point où l’entreprise est trop grosse pour qu’ils continuent à avoir tant de balles dans les airs. Ils rencontrent des difficultés avec leurs projets.

Si vous êtes un adulte ambitieux atteint du TDAH et que vous décidez de lancer une entreprise qui vous passionne, assurez-vous de trouver des ressources qui vous permettront de combler les tâches nécessaires au succès du projet mais qui ne vous intéressent pas, et vous vous assurez de meilleures chances d’avoir du succès dans vos projets d’affaires malgré les obstacles du TDAH.

Vous ne me croyez pas? Pensez à Richard Branson (Virgin), David Neeleman (la compagnie aérienne Jet Blue) et Paul Orfalea (la chaine de magasins de services aux petites entreprises Kinkos).

Quelle est votre opinion sur ce sujet?

 

Désolé chérie, que tu n’as pas le déficit d’attention

Duane, mon conjoint, qui en passant est atteint du déficit d’attention (TDAH), et moi travaillons quelques projets d’affaires reliés au TDAH. Je n’irai pas dans tous les détails mais nous sommes tous deux très excités par la direction que prend mon entreprise de coaching de TDAH. C’est tellement excitant pour nous, que nous en parlons constamment, les travaillons régulièrement, et les vivons souvent.

Vers 21 h hier soir mon énergie commençait à diminuer tandis que celle de Duane était encore très élevée. Je lui ai fait remarqué que j’aimeraistant avoir autant d’énergie que lui auquel il a répliqué: « Désolé chérie que tu n’as pas le déficit d’attention comme moi ».

Et donc je me suis souvenue que le TDAH peut avoir des avantages. Les adultes TDAH semblent avoir un montant illimité d’énergie lorsqu’ils s’acharnent à un projet qui les intéressent. Je ne veux surtout pas prendre à la légère la souffrance des adultes TDAH et l’impact négatif du TDAH dans leur vie. Je parle de problèmes financiers, de difficultés au travail, de procrastination et de désorganisation souvent chroniques, de difficultés de mémoire et de problèmes relationnels pour en nommer quelques-uns. J’ai vécu avec Duane tous ces problèmes pour les premières années de mon marriage.

Par contre, lorsqu’un adulte TDAH décide, comme Duane l’a fait, de prendre le contrôle de sa vie, d’investir en soi, d’aller chercher l’aide nécessaire (médicament, coaching TDAH, technologie), et se crée des systèmes qui supportent sa vie, il n’y a pas de frontière.

Que ferez-vous pour améliorer votre vie?

Adulte TDAH, vous n’êtes pas seul!

D’après un projet de recherche documenté dans le livre récent de Docteur Russell Barkley, une sommité dans le déficit d’attention, il y aurait 8,1 pourcent des adultes américains qui seraient atteints du trouble déficitaire de l’attention ou déficit d’attention ou TDAH. Étant donné nos similarités ancestrales avec nos voisins du sud, on devrait s’attendre à des résultats similaires au Canada.

Il est étrange qu’il y a toujours tant de personnes qui questionnent son existence. Leur raison pour douter de l’existence du TDAH? L’absence de tests objectifs pour identifier le TDAH. Il est vrai qu’il n’existe présentement aucun examen sanguin ou de rayons-X pour diagnostiquer le TDAH.

Donc, comment sait-on que le TDAH existe?

Parce que lorsqu’on compare un groupe d’adultes TDAH à un groupe d’adultes non-atteints, la tomographie SPECT (un examen objectif en passant) démontre une nette différence. Malheureusement, ce même test ne peut être utilisé pour diagnostiquer un seul adulte car la différence d’un adulte à un autre est trop fine. Donc le professionnel de la santé qui pose le diagnostic de TDAH adulte doit se fier à un inventaire de symptômes et d’une combinaison de questionnaires, d’histoire familiale, académique, sociale et de travail et de tests cognitifs et d’attention.

En passant, le processus de diagnostic d’adulte TDAH est plus acharné que celui d’un problème médical bien connu et jamais questionné, le rhume. Vous savez que pour poser un diagnostic de rhume, le professionnel de la santé se fie sur les symptômes du patient. Il n’y a aucun examen sanguin ou rayon-X pour s’assurer d’un diagnostic sûr.

Juste pour dire, que juste parce qu’un test objectif n’est présentement pas disponible ne veut pas dire que le TDAH adulte n’existe pas!

Adulte TDAH : Apprenez à danser sous la pluie

« La vie ne consiste pas à attendre que la tempête se calme… Il faut plutôt apprendre à danser sous la pluie. » – Anonyme

J’ai entendu cette citation pour la première fois, alors que j’écoutais une émission télévisée portant sur l’autisme, et j’ai constaté à quel point cette phrase était significative. Il y a encore beaucoup trop d’adultes qui ne réalisent pas leurs rêves (écrire un livre, se lancer en affaires, se remettre en forme, etc.) tout simplement parce qu’ils doivent faire face à divers obstacles. Ils préfèrent attendre que la situation soit idéale avant de foncer tête première dans leur GRANDE aventure.

En tant qu’adulte atteint du TDAH (déficit d’attention), vous savez bien que tout ne sera jamais parfait. À vrai dire, si vous êtes un être humain, rien ne peut être parfait. Vous devrez attendre tout votre vie avant de trouver la perfection. En fait, la perfection n’existe pas. Vous passerez ainsi à côté de plusieurs opportunités puisque vous avez l’habitude de toujours mettre la charrue devant les bœufs. Ce « projet d’envergure » que vous souhaitez planifier (une fois la tempête calmée, bien entendu), constitue probablement l’élan qu’il vous manque pour améliorer votre vie. Ce projet d’envergure ou cet objectif qui vous passionne tant vous donnera généralement suffisamment d’énergie pour vous permettre de résoudre les problèmes qui vous empêchent d’avancer.

Qu’attendez-vous? D’être capable de vous organiser? D’apprendre à gérer votre temps? D’améliorer votre situation financière? De vaincre la procrastination? Vous devrez attendre longtemps… Toutefois, si vous vous y mettez maintenant, si vous êtes passionné par ce que vous faites, vous aurez l’énergie nécessaire pour vaincre les obstacles présents sur votre chemin… et même plus!

N’attendez plus! Sortez votre parapluie, enfilez votre imper et sortez sous la pluie! Vous serez surpris de voir que même si vous êtes en plein cœur de la tempête, celle-ci finira par se calmer… et elle se calmera beaucoup plus vite si décidez de bouger. Une fois que votre projet sera lancé, vous serez motivé à l’idée de régler les emmerdes, de gérer votre argent, votre temps, votre réseau social et vos propres choses. Bien entendu, la route ne sera pas toujours belle et vous vous enfargerez parfois, mais si vous visualisez votre objectif, vous serez capable de vous relever et de vaincre les obstacles.

Alors, qu’attendez-vous? Venez danser!