Libérez votre génie créatif!

Blogue Francais

Qui êtes-vous pour ne pas mériter de réussir?

nelson_mandela1
Comme Nelson Mandela l’a déjà dit :  » Aucun de nous, en  » jouant le petit jeu « , ne peut connaître le succès. Qui êtes-vous pour ne pas mériter de réussir?  »

En lisant ces mots, je constate qu’il m’arrive parfois de  » jouer le petit jeu  » et de ne pas me permettre d’être aussi gagnante que je pourrais l’être. Que signifie  » jouer le petit jeu « ? Cette expression se définit plus facilement si on se penche sur son opposé :  » jouer le grand jeu « .

À mes yeux,  » jouer le grand jeu  » signifie développer mes forces afin que mon développement personnel, ce que j’apporte au monde, transforme mon univers de façon positive. Cela signifie de faire bon usage de mes forces, de mon empathie, de ma passion et de ma connexité afin d’aider une communauté d’adultes atteints du TDAH non pas qu’à enrayer leurs problèmes d’inattention, de procrastination, de désorganisation ou tout autre défi qu’apporte le TDAH, mais plutôt d’aller au-delà de ces problèmes, soit en les surpassant afin qu’ils puissent mettre à profit les forces que la nature leur a données afin qu’ils puissent, à leur tour, changer le monde de façon positive. Cela signifie également de réussir financièrement afin que je puisse continuer mon développement personnel et ainsi être un modèle pour les autres.

Aider mes clients à  » jouer le grand jeu  » signifie également ne pas accepter leurs excuses pour avoir  » joué petit  » ou, pire encore, pour ne pas avoir  » joué  » du tout.  » Jouer le grand jeu  » signifie que vous devez aussi vaincre votre peur de l’échec… ou du succès… et ne permettre à rien ni personne de vous arrêter… pas même le TDAH, l’argent, la crainte… Rien!

Dernièrement,  » jouez-vous un petit jeu « ? Quels sont les éléments qui vous permettront de passer à  » jouer le grand jeu « ? Car, après tout…

Qui êtes-vous pour ne pas mériter de réussir?

Conférence sur le TDAH Adulte

 

J’aurais aimé vous l’annoncer plus tôt mais mon blogue a été victime d’une hacker et n’a malheureusement pas été disponible ces derniers jours. Mais tout de même, voici l’annonce.

J’aurai l’honneur de présenter une conférence intitulée

Au-delà du diagnostic et des médicaments: améliorer la vie des adultes atteints du TDAH

ce vendredi 27 mars 2009 à 14 h 45

à l’Hôtel Reine Élizabeth à Montréal
Lors du Congrès de L’AQETA (Association québécoise des troubles d’apprentissage)

Cette conférence portera sur les interventions nécessaires pour aider les adultes atteints du TDAH. Le déficit d’attention a un énorme impact sur la qualité de vie des adultes atteints. Les médicaments approtent un certain soulagement, mais en général ne règlent pas tous les problèmes. Il faut une approche multimodale pour les adultes atteints du TDAH afin de les aider à mieux gérer leur vie et à surmonter l’impact négatif du TDAH. Nous discuterons des éléments menant à une vie meilleure.

Si vous y assistez, donnez-moi votre feedback!

Présentation sur le couple TDAH

Survivre son couple TDAH n'est pas chose facile

Survivre sont couple TDAH: Lorsqu’un en est atteint et l’autre ne l’est pas

Je connais bien l’impact que le déficit d’attention peut avoir sur un couple lorsqu’un en est atteint et l’autre ne l’est pas. Je l’ai vécu avec mon mari, Duane, qui est atteint du TDAH. Ce mois de mai 2009 nous célèbrerons notre 25ème anniversaire de marriage et je ne peux m’imaginer vouloir être avec un autre partenaire plus qu’avec lui.

De la turbulence à l’extase

Ce qui a commencé par un marriage très turbulent s’est transformé en une belle vie heureuse avec l’homme de ma vie, mon « soul mate ».

Je ne vous mentirai pas; nous avons dû faire des efforts tous les deux mais ça en a valu la peine. Venez apprendre notre formule succès lors d’une conférencen publique présentée par la LDAQ Montreal Chapter 1, le chapitre anglais de l’AQETA (Association québécoise des troubles d’apprentissages).

Survivre son couple TDAH: Lorsqu’un en est atteint et l’autre de ne l’est pas (présentation en anglais)

Mercredi 25 février à 19 h 30

à l’Hôpital Montréal Children’s Hospital

Amphitheatre D-182, 2300 Tupper à Montréal

(à deux pas du métro Atwater)

P.S. Invitez votre conjoint(e)

Tous sont la bienvenue. La LDAQ apprécie une petite contribution pour défrayer les frais de réunion et de photocopies.

La présentation aura lieu en anglais; par contre, nous répondrons à vos questions en anglais ou en français.

Le TDAH chez l’adulte : une malédiction heureuse?

Je lis beaucoup de forums de discussion où il est question du TDAH : est-ce un cadeau ou une malédiction? La plupart des adultes atteints du TDAH ne parviennent pas à s’entendre sur ce sujet. En tant que coach en TDAH, épouse et mère de personnes atteintes du TDAH, j’ai eu la chance d’en connaître les deux extrémités.

D’un côté, il y a les adultes atteints du TDAH qui ont de la difficulté à garder leur emploi, à entretenir une vie de couple harmonieuse et à maintenir leur stabilité financière. La plupart d’entre eux se sentent débordés, distraits, désorganisés et ont peu d’estime de soi. Lorsque vous vous retrouvez englouti par les aspects négatifs du TDAH, il est bien normal que vous le considériez comme une malédiction.

De l’autre, il y a ceux qui perçoivent le TDAH comme un cadeau : ils performent au travail, ils bâtissent une entreprise qui les passionne, ils entretiennent la flamme de leur couple et ils savent gérer leurs finances. Ils embrassent la vie.

Quel est l’écart entre ces deux réalités? Comment faire pour le resserrer?

La différence réside dans le fait que les adultes qui apprennent à vivre avec le TDAH sont ouverts au changement et souhaitent améliorer leur vie. Ils n’hésitent pas à utiliser leurs atouts, soit leurs forces, leurs talents, leur énergie, leur pensée extraordinaire et leur capacité à prendre des risques. Puis, ils adoptent des modes de vie répondant à leurs besoins. Bref, ils changent ce qu’ils peuvent changer et acceptent ce qu’ils ne peuvent modifier.

Vous voulez resserrer cet écart?

Joignez-vous à moi ce mardi 20 janvier à 19 h (heure de l’Est) et Partez l’année du bon pied. Vous aurez ainsi l’occasion de participer à une téléclasse spécialement conçue pour les adultes atteints du TDAH. Vous y découvrirez des moyens pour vous aider à resserrer cet écart. Inscrivez-vous au http://tinyurl.com/tdahadulte

Gestion des finances et le déficit d’attention

3 secrets pour vous aider avec la gestion des finances lorsque vous êtes atteint du TDAH

La gestion des finances pour les personnes atteintes du TDAH est un paradoxe. La première chose que lesexperts en finances vous diront, c’est de ne jamais laisser quiconque autre que vous gérer votre argent. La deuxième chose qu’ils vous diront est de vous en tenir à un budget strict, d’éviter les achats impulsifs et d’économiser en prévision du futur.

En tant qu’adulte atteint du TDAH, vous savez que cela vous mènera au désastre. Après tout, ces experts vous demandent de :

  • suivre un budget à la lettre,
  • faire hyper attention à vos finances afin de vous libérer de vos dettes,
  • éliminer les achats impulsifs,
  • planifier en prévision du futur,
  • classer tous vos comptes, vos relevés de transactions et vos factures,
  • et ainsi de suite…

Cela défie tous les obstacles que les adultes aux prises avec le TDAH doivent affronter. Imaginez donc ce que la gestion des finances peut représenter.

La gestion des finances à la façon TDAH

Établir un budget est tellement ennuyant ! La plupart des gens ne le respectent même pas et c’est encore plus vrai chez les personnes atteintes du TDAH. À moins d’espérer gagner à la loterie (qui n’est pas un moyen fiable), se libérer de ses dettes peut être comparable au supplice de la goutte d’eau. De plus, comment s’empêcher d’être impulsif lorsqu’il est si plaisant de dépenser de l’argent ? Impossible ! Et planifier son avenir alors qu’il n’y a que « maintenant » et « plus tard »? Vous ne mettrez pas de côté l’argent que vous pourriez utiliser MAINTENANT pour un certain moment qui ne sera que PLUS TARD! Ce raisonnement vous semble familier?

Harv Ecker, l’auteur du titre à succès Les secrets de l’esprit millionnaire, et conférencier sur les finances personnelles nous explique que si nous souhaitons être assez riche pour que quelqu’un d’autre s’occupe de nos finances, nous n’y arriverons pas. Il explique que nous ne deviendrons pas riches si nous n’apprenons pas à gérer notre argent nous-mêmes; et nous ne demeurerons pas riches si nous laissons quelqu’un d’autre prendre nos finances en charge.

Pour les adultes atteints du TDAH, la gestion des finances est si difficile que plusieurs (je dirais même la plupart), d’entre-eux n’apprendront jamais comment le faire efficacement. Des études ont démontré qu’en moyenne, les personnes atteintes du TDAH gagnent en moyenne 10 000 $ de moins annuellement que les personnes n’étant pas atteintes de ce trouble. Si vous avez de la difficulté à gagner votre argent, vous aurez également de la difficulté à l’économiser. Toutefois, il n’est pas nécessaire qu’il en soit ainsi.

Plusieurs personnes atteintes du TDAH sont au top et ont des carrières phénoménales, gagnant bien plus que la moyenne des gens ayant une formation comparable. Ces personnes ont appris à mettre leurs forces en valeur et à pallier leurs faiblesses. Votre défi est donc de devenir une de ces personnes, et c’est possible. Toutefois, le tout impliquera d’y mettre des efforts.

Les stratégies pour gérer vos finances à la façon TDAH

Où pouvez-vous obtenir des stratégies adaptées pour vous et qui vous permettront de gérer vos finances ? La gestion des finances personnelles est rarement enseignée à l’école. À moins d’avoir reçu une formation complémentaire, vous ne suivrez que les modèles que vous connaissez. Vous gérerez vos finances comme vos parents l’ont fait. Si vos parents ont été d’excellents gestionnaires, s’ils sont prospères et qu’ils vivent le genre de vie que vous souhaitez vivre, tant mieux pour vous. Toutefois, si vos parents ne mènent pas la vie que vous souhaiteriez vivre, il est grand temps de changer votre approche face à l’argent.

Vous pouvez apprendre à gérer vos finances personnelles à l’aide de livres portant sur ce sujet ou en assistant à des séminaires ou des cours. Malheureusement, même lorsqu’on vous enseigne comment gérer vos finances personnelles, la question de la gestion des finances pour les personnes atteintes du TDAH n’est pas abordée. Puis, sans avoir de stratégies spécifiquement adaptées pour les personnes atteintes du TDAH, vous ne vous libérerez probablement pas de vos dettes et ne réussirez pas à économiser. Avec les approches traditionnelles, la première étape consiste à avoir le contrôle de vos finances en « établissant un budget » et, comme vous le savez probablement, ces trois mots donneront sans contredit un mal de tête aux personnes atteintes du TDAH.

Des trucs pour gérer vos finances à la façon TDAH

Puisque vous ne pouvez tout apprendre sur la gestion des finances pour les personnes atteintes du TDAH en un seul article (cliquez ici pour en apprendre plus), ou pour mettre vos finances en ordre, vous n’aurez qu’à mettre en pratique les trois stratégies conçues pour les personnes atteintes du TDAH. Ces trois stratégies sont les suivantes :

  1. Gardez vous de l’argent Vous devez épargner pour votre futur. À un certain moment de votre vie, il se peut que vous n’ayez plus de revenus. Il se peut également que vous deviez ou souhaitiez arrêter de travailler temporairement, mais si vous n’avez aucune autre source de revenus, vous devrez survivre grâce aux économies accumulées pour les jours plus difficiles. Votre priorité doit donc être l’économie d’argent en prévision de situations comme celles-ci! Si quelqu’un vous conseille de payer tous vos comptes et de mettre le reste de l’argent de côté, sauvez-vous ! Vous savez qu’il n’y a jamais assez d’argent pour les économies.
  2. Faites en sorte que tout se fasse automatiquement Puisque vous ne souhaitez pas donner la responsabilité de vos finances personnelles à quelqu’un d’autre, vous pouvez prendre des décisions en fonction des stratégies adaptées pour les personnes atteintes du TDAH pour ensuite établir un système qui vous permettra d’agir en fonction de vos attentes. Lorsque vous conduisez votre voiture, vous appuyez sur la pédale de gas si vous souhaitez accélérer. La voiture répond à cette commande et cela n’implique pas que vous ayez à la pousser pour la faire avancer plus vite. Lorsque vous automatisez vos paiements, grâce à la banque par internet et aux autres systèmes, vous établissez une stratégie donc, vous ne perdez pas le contrôle. Par contre, ce système compensera pour les défis imposés par le TDAH. Vous épargnerez des frais de retard et des intérêts puisque vous n’oublierez jamais un paiement. Vous protégerez également votre pointage de crédit.
  3. Utilisez le surplus pour vous gâter Si vous économisez des sous pour votre avenir et que vous payez vos comptes, vous pourrez utiliser l’argent en surplus pour vous! Vous pourrez alors vous permettre d’être impulsif dans vos achats. Même si vous dépensez chaque sous de surplus, vous savez que votre stratégie financière fonctionne à la perfection. Vous pouvez tout dépenser ou épargner pour un achat plus gros, comme vous offrir les vacances de vos rêves.

Il y a également d’excellentes stratégies, pour les personnes atteintes du TDAH, qui peuvent être mises en place pour des situations financières particulières, comme enrayer ses dettes ou acheter une maison. Si la gestion financière constitue tout un défi pour vous, vous pourriez être intéressé par le coaching pour personnes atteintes du TDAH, qui vous permettra de travailler avec une personne qualifiée pour à répondre à vos besoins. Le programme de coaching portant sur la gestion des finances pour les personnes atteintes du TDAH pourra vous aider à mettre les bonnes stratégies sur pied tout en gardant le contrôle sur votre avenir financier.

La vie est bien mieux avec la gestion des finances à la façon TDAH!

Alors que les approches traditionnelles pour gérer vos finances personnelles peuvent être un casse-tête pour vous, une fois que vous aurez établi ces stratégies de gestion des finances et que ces systèmes auront été établis pour faire en sorte que le tout sera exécuté et planifié correctement, les choses deviendront très intéressantes. Vous verrez, une fois que vous cesserez de vous attarder aux tâches banales, comme payer les comptes, vous pourrez vous concentrer sur l’économie d’argent. Les personnes atteintes du TDAH ont présentement une bonne chance de surpasser la population en ce qui a trait à la prospérité personnelle puisque vous concentrerez vos énergies pour faire ressortir le meilleur de votre force. En règle générale, les personnes atteintes du TDAH choisissant de faire une carrière qui jouera sur leurs forces, excelleront bien plus que la personne moyenne.

Si vous désirez recevoir plus d’informations au sujet de la gestion des finances pour les personnes atteintes du TDAH et sur comment améliorer votre vie en appliquant les bonnes stratégies proposées dans cet article, vous n’avez qu’à compléter le formulaire situé au http://www.coaching-tdah.com/gerer-ses-finances.html.

Atteindre vos objectifs? Inévitable

Pour atteindre vos objectifs vous n'aurez qu'à clarifier trois points et la réussite sera au bout de vos doigtsAvez-vous de la difficulté à atteindre vos objectifs? En cette période de l’année, la plupart d’entre nous commençons à laisser tomber nos résolutions du Nouvel An. La plupart des résolutions prises au Nouvel An ne durent qu’en moyenne 17 jours. Il y a donc lieu de se demander pourquoi atteindre les objectifs fixés semble si complexe. Il est important de mentionner qu’il n’y a absolument aucune différence entre une résolution prise pour le Nouvel An et un objectif que l’on se fixe à tout autre moment durant l’année. Tous deux nécessitent qu’on y travaille fort pour réussir… parfois même devons-nous y mettre trop d’efforts!

Les experts tentent de s’entendre sur ce qu’est un objectif, comme si cela rendrait plus facile l’atteinte de ceux-ci (arrêter de fumer, perdre du poids ou encore passer plus de temps avec les enfants). Par contre, le secret de la réussite ne réside pas dans la définition de ce qu’est un objectif, ou encore dans l’objectif que vous désirez atteindre.

Le secret de la réussite est…

La clarification. En effet, la réussite dépend de la clarification. Toutefois, je ne parle pas ici de clarifier la définition de vos objectifs. Thomas J. Leonard, fondateur de CoachU et père du coaching personnel, a déjà mentionné qu’il était nécessaire de clarifier trois points bien distincts :

S’engager versus Essayer

Tout d’abord, vous devez déterminer, une fois pour toute, si vous désirez vous engager ou si vous ne voulez qu’essayer. Évidemment, ne faire qu’essayer représente beaucoup de travail. Toutefois, le fait de s’engager pleinement signifie que vous ne ferez plus seulement essayer. Essayer nécessite de la motivation. Une fois votre décision prise, vous constaterez que le fait de s’investir pleinement nécessite moins d’efforts de votre part. De plus, le jour ou vous déciderez de vous engager, vous constaterez que l’atteinte de vos objectifs deviendra plus facile. Par exemple, la réussite sera inévitable le jour ou vous deviendrez un non-fumeur.

Avoir une Vision versus un Rêve impossible

Ensuite, vous devez faire la différence entre la perception et le rêve impossible. La perception vous présente les résultats inévitables, élaborés d’après les faits. Par contre le rêve impossible est un espoir ou un souhait que l’on base sur ses désirs. Mon mari, qui est atteint du TDAH, avait un sérieux problème de poids. Son médecin lui avait recommandé de perdre du poids, sinon de graves problèmes de santé l’attendaient. Il a essayé plusieurs régimes, mais aucun d’entre-eux n’a été concluant. Il n’a réussi à perdre du poids (et à le maintenir), que lorsqu’il a changé la perception qu’il avait de lui-même et de la vie. Ce n’est que lorsqu’il s’est considéré et qu’il a commencé à agir comme une personne mince le ferait, que les livres se sont envolées. Après tout, en agissant comme une personne mince le ferait, puisque c’est ainsi qu’il se percevait, il était inévitable qu’il perde le poids en trop.

Présent versus Futur

Finalement, vous devez vivre au moment présent, et non pas dans le futur. Vivez votre vie au jour le jour et vous atteindrez vos objectifs à coup sûr. Vivez-vous toujours dans le futur ? Dites-vous des choses telles que  » Une fois que ce projet sera terminé, je prendrai quelques jours pour m’occuper des enfants  » ? Bien évidemment, le projet suivant se présentera aussitôt le premier terminé. Les enfants n’auront pu profiter de vous un seul instant. Vous souhaitez passer plus de temps avec vos enfants? Commencez dès aujourd’hui. Quittez votre réunion un peu plus tôt, allez à la maison et passez ces quinze minutes avec vos enfants. Questionnez-les sur leur journée. Ils n’ont rien à faire de quelques jours, à un moment donné, dans le futur… Ils ont besoin de ces instants aujourd’hui, demain, ainsi que tous les autres jours qui suivront.

C’est aussi simple que ça! Vous n’avez qu’à éclaircir les trois points énumérés ci-dessus et vous pourrez atteindre vos objectifs à coup sûr. Cessez d’essayer et investissez-vous à fond. Clarifiez votre perception des choses et ce, jusqu’à ce que la réussite se présente. Finalement, agissez tout de suite. N’attendez pas un miracle ou la semaine des quatre jeudis… Prenez chaque chose au jour le jour. Avant même que vous le constatiez, vous aurez atteint vos objectifs sans avoir eu trop d’efforts à mettre.

Pour partir du bon pied et trouver des stratégies pour commencer l’année en grand et atteindre vos objectifs, inscrivez-vous à la téléformation gratuite, intitulée l’année en grand qui aura lieu le mardi 13 janvier à 19 h au http://www.coaching-tdah.com/strategies-tdah.html

Un temps pour célébrer… vos accomplissements

 

celebrate,achieve,adhd adults,successAvec le train de vie que plusieurs d’entre nous mènent toute l’année, le temps des fêtes nous permet un certain répit pour prendre le temps d’apprécier nos proches. Vous concentrez probablement vos efforts à vous préparer à célébrer le temps des fêtes.

Une invitation

J’aimerais vous inviter à prendre aussi le temps de célébrer quelque chose de plus… vos accomplissements de l’année. Chaque fin d’année je fais l’inventaire de mes accomplissements. Plusieurs adultes atteints du TDAH ne prennent pas ou peu de temps pour célébrer leurs succès pour 2 raisons:

Peu importe vos raisons, j’ai une perspective différente. Premièrement, tout projet que vous menez à exécution, malgré ce monde fou plein de distractions, est un accomplissement phénoménal. Aussi, si vous preniez le temps de revoir votre année vous en tireriez vos acquis, ce que vous apprendriez pourrait vous servir dans le futur. Et vous pourriez utiliser ces succès comme tremplins qui vous mènent vers d’autres succès.

  1. Une fois un projet terminé, vous alignez vos efforts vers le prochain projet, oubliant complètement ce que vous avez accompli.
  2. Vous ne croyez pas que vos accomplissements sont très valables puisque vous vous dites: « si j’ai réussi à le faire, c’est que ce n’était pas un gros défi et tout le monde peut faire la même chose ».

Faites un inventaire

Je vous invite donc à reprendre votre agenda ou calendrier de la dernière année et de prendre en note tous les projets que vous avez entrepris. Écrivez-les dans un journal et puis répondez aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce que ça a pris pour que je complète ce projet?
  • Qu’ai-je appris?
  • Qu’ai-je appris sur moi grâce à ce projet?
  • Comment puis-je utiliser ce que j’ai appris dans mes projets futurs?
Puis célébrez! Soyez reconnaissant pour les opportunités qui se sont offertes à vous et pour les ressources que vous possédez pour les accomplir.

Donc, quels accomplissements célèbrerez-vous? Sentez-vous à l’aise de les inscrire dans les commentaires ci-bas. Nous aimerions célébrer avec vous.

Chaque voyage doit débuter par une chose : acquérir le SAVOIR par étapes

learning, baby steps, adhd adults, beat procrastinationVous avez plusieurs rêves et plusieurs ambitions, mais à moins que vous n’accomplissiez cette première étape, vous serez probablement incapable d’atteindre votre objectif.

Pour les adultes atteints du TDAH, se faire répéter sans cesse  » qu’ils n’ont pas agi adéquatement  » leur apporte une bonne dose de stress, puisqu’ils veulent agir comme il se doit. N’allez pas vous demander pourquoi vous avez l’impression que vous devez être un expert de la chose avant même de vous mettre à la tâche. Il n’y a pas de place pour l’erreur ou pour les situations embarrassantes qui peuvent suivre (comme vous l’avez probablement déjà vécu auparavant). Cette tendance vous amène à un état de  » paralyse de l’analyse  » ou du perfectionnisme. Vous comprenez maintenant pourquoi les gens ont tendance à baisser les bras avant même d’avoir commencé ?

Faites un premier pas avant de tout connaître sur l’objectif que vous essayez d’atteindre. Si, au lieu d’attendre de devenir un expert, vous preniez votre premier pas de bébé, vous vous apercevriez que chaque action que vous prenez vous permettrait d’en apprendre davantage, et ce, même si vous ne réussissiez pas l’étape. Si votre objectif est de perdre du poids, il n’est pas nécessaire de planifier votre menu, et ce, un mois à l’avance, ou de vous joindre à un centre de santé. Vous n’auriez besoin que d’identifier un seul pas que vous pourriez prendre qui vous mènera dans la bonne direction.

Vous pourriez commencer au lieu de prendre l’escalier au lieu de prendre l’élévateur ou de descendre un arrêt plus tôt et de marcher au travail. Vous pourriez sélectionner une version  » minceur  » d’un aliment qui fait partie intégrale de votre menu de tous les jours, comme la margarine ou votre vinaigrette. Tout ce qu’il faut, c’est de commencer par la première étape. Une fois que vous êtes à l’aise avec ce changement, passez à l’étape suivante, puis à l’autre, tout en gardant en tête l’étape à venir. Vous pourriez commencer à boire plus d’eau pour  » faire le plein  » entre les repas. Les pas de bébé sont plus confortables à prendre et vous permettent de vous ajuster à mesure. Si vous n’aimez la nouvelle margarine choisie, essayez-en une autre jusqu’à ce que vous en trouviez une que vous aimez.

Imaginez un instant que, si lorsque vous étiez bébé, vous n’aviez commencé à marcher que lorsque vous aviez su tout ce qu’il y avait à savoir sur le fait de marcher. Vous auriez suivi des cours qui vous auraient appris ce qu’est l’action de marcher, vous auriez lu des livres sur la marche, vous auriez regardé des gens marcher, et ce, jusqu’à ce que vous auriez été convaincu de pouvoir marcher sans tomber. S’il s’agissait d’une méthode efficace, vous auriez épargné beaucoup de genoux écorchés, mais vous n’auriez pu construire votre masse musculaire ni trouver l’équilibre dont vous auriez eu besoin pour marcher.

Peu importe votre objectif, vous devez y aller une étape à la fois, et ce, même si vous n’avancez qu’à petits pas. Vous apprenez davantage si vous faites des essais, si vous tombez, puis vous relevez, et ce, jusqu’à ce que vous ayez atteint la perfection.

En fait, si vous attendez après la perfection, vous ne commencerez jamais! Acquérir le SAVOIR par étapes implique que vous agissiez aussitôt que vous avez suffisamment de connaissances pour amorcer la première étape qui vous mènera dans la bonne direction. Oui, vous ferez quelques erreurs, mais elles ne seront que minimes et, en tant que visualisateur que vous êtes, vous saurez que vous êtes dans la bonne direction.

Je vous lance donc le défi de repositionner ces erreurs comme des expériences d’apprentissage. À chaque fois que vous croyez avoir échoué demandez-vous :  » qu’ai-je appris de cette expérience ?  » et  » comment puis-je utiliser ce que j’ai appris de cette expérience lorsque j’entreprendrez des étapes futures ?  » Recadrez vos croyances vis-à-vis ces erreurs et considérez chacune comme une expérience qui vous mène de plus en plus près de votre objectif. Et n’oubliez pas le proverbe japonais qui dit que  » le voyage de 1000 miles commence par un premier pas « .

Qui veut relever ce défi ? Quel est votre objectif ? Quel premier pas de bébé prendrez-vous pour l’atteindre ?

L'effet d'une attitude positive sur le TDAH

 

tdah adulte,attitude positive En tant que coach de TDAH, je connais le pouvoir de la pensée positive sur le TDAH adulte. Lorsque mes clients ont une attitude positive et vivent dans un environnement où leur entourage est positif, ils ont plus de succès et atteignent leurs objectifs plus rapidement que ceux qui ruminent ou sont entourés de personnes négatives. Une conférence à laquelle j’ai participé au congrès de l’International Coach Federation qui réunissait 1400 coachs de 26 paix dans le but d’apprendre, de faire du réseautage et d’être inspirés.

 

Nous émettons un champ magnétique

 Une session de formation à laquelle j’ai participé expliquait l’effet d’une attitude positive sur nos propres champs magnétiques. Christian Worth, un coach français, démontrait avec l’aide de tiges métalliques qu’on appelle « dowsing rods » en anglais que nous émettons tous un champ magnétique. Ça a du sens puisque nos corps utilisent l’électricité créée par les réactions chimiques dans nos cellules afin de vivre, bouger, penser. On sait que lorsqu’il y a de l’électricité qui circule, celle-ci crée un champ magnétique.

Le champ magnétique que nous émettons lorsque nous avons des pensées ni négative ni positive a un radius de 3 à 5 pieds.

Les pensées des autres nous affectent

Par contre, Monsieur Worth démontrait aussi que l’attitude des personnes qui nous entourent a un effet sur notre champ magnétique. Il a chuchoté à une femme qui se trouvait sur la scène d’avoir des pensées négatives envers une autre femme qui se trouvait à l’autre bout de la scène.

Ce qui était remarquable est que non seulement l’attitude négative de la première femme avait un effet négatif sur son champ magnétique mais il en était de même pour le sujet de ses pensées négatives, et ce malgré le fait que la deuxième participante ne savait pas que la première avait des pensées négatives envers elle.

D’un autre côté, lorsqu’il demandait à la première d’avoir des pensées positives envers la deuxième, les deux voyaient leur champ magnétique s’aggrandir davantage et au-delà de leur champ magnétique.

Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas facilement convaincue par l’ésotérique, étant une personne à tendance scientique. Par contre, ce auquel j’ai été témoin m’a convaincu des répercussions de nos attitudes et nos pensées, et plus particulièrement de l’attitude positive de mes clients atteints du TDAH adulte.

Les implications d’une attitude positive sur le TDAH

  1. Lorsqu’on choisit de voir les choses positives dans notre vie, on émet un champ magnétique plus large qui attire plus vers soi.
  2. D’un autre côté, lorsqu’on choisit d’utiliser notre énergie à avoir des pensées négatives, à revivre les situations négatives de notre vie, non seulement notre énergie diminue mais aussi notre capacité d’attirer les autres. 
  3. Ceux qu’on choisit de côtoyer et nos proches ont un impact sur nos niveaux d’énergie, à moins d’être adepte à se construire un bouclier pour nous protéger contre les attitudes négatives de ceux-ci.

Comment pouvez-vous attirer des choses positives dans votre vie?

Il est certain qu’il y a des choses que vous pouvez faire pour améliorer votre énergie et votre niveau d’attraction :

  1. Gardez un journal de gratitude – prenez du temps tous les jours pour refléter sur au moins 3 choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant et inscrivez-vous.
  2. Choisissez de nourrir votre optimisme en :
    • Vous concentrant sur les choses qui vous plaisent le plus;
    • Vous concentrant sur les solutions au lieu des problèmes;
    • Distribuant la joie;
    • Vous concentrant sur la croissance;
    • Prenant le temps de célébrer.
  3. Anéantissez vos pensées négatives en :
    • Étant conscient de votre dialogue interne;
    • Neutralisant les moments négatifs avec des moments positifs.

Ce que je retire c’est que vous avez le choix de vous concentrer sur le positif ou le négatif et que ce choix a un impact important sur votre vie.

 

 

 

 

 

 

 

Sondage américain sur l’impact du TDAH adulte sur la productivité

adhd adultUn sondage américain auprès de 1000 adultes atteints du TDAH (déficit d’attention) a eu lieu dans la dernière année. Ce que le sondage a relevé n’est pas surprenant car se sont souvent des problématiques pour lesquelles mes clients me consultent. Voici les résultats du sondage :

65% des adultes atteints du TDAH disent que leur TDAH affecte leur capacité à remplir leurs engagements à la maison

Mon expérience personnelle avec ma famille et avec mes clients confirme que c’est là un problème commun qui mène à des difficultés de couple allant jusqu’au divorce. Les adultes atteints du TDAH veulent sincèrement partager les responsabilités du foyer mais oublient souvent leurs engagements à cause de difficultés chroniques de mémoire, de leurs problèmes de procrastination qui mènent à des difficultés à démarrer leurs projets et de leur distractibilité qui ne leur permet pas de rester à la tâche pour compléter leurs projets.

50% des adultes salariés atteints du TDAH craignaient que leur TDAH affecte leur chance d’accéder à des promotions

Les adultes atteints du TDAH reçoivent, en moyenne, 5 000$ à 10 000$ en moins de revenus que leurs collègues qui travaillent dans des emplois similaires à cause de leur difficulté avec leur ponctualité et à livrer un travail de qualité dans des délais prévus. Ils perdent plus de 20 jours de productivité par année à cause de leur manque d’attention et de leur mauvaise estimation du temps. Soixante pourcent des adultes atteints du TDAH mentionnent que leur tendance à être distrait est un obstacle qui les empêche de compléter leurs projets. La qualité inférieure du travail qu’ils complètent à la dernière heure attire souvent de l’attention négative qui diminue leur chance d’être promus.

75% disent que le TDAH affecte de façon importante leur capacité de rester à la tâche

L’environnement de travail avec ses multitudes de distractions, causés par les nombreux courriels et appels téléphoniques, ne permet pas aux employés de se concentrer sur une priorité à la fois. En plus, les adultes atteints du TDAH sont stimulés par l’intérêt, c’est-à-dire qu’ils peuvent rester à la tâche lorsque celle-ci les intéresse ou qu’elle leur permet d’utiliser leurs forces, par contre, ils ont du mal à activer leur cerveau lorsqu’ils font face aux tâches ennuyeuses. Les adultes qui ne sont pas atteints du TDAH préfèrent les tâches intéressantes mais peuvent tout de même activer leur cerveau pour compléter un travail ennuyeux. Et tout ce qu’on fait demande de l’énergie de notre cerveau.

Le TDAH affecte aussi leur capacité de travailler en équipe

Dans la majorité des entreprises, votre capacité à travailler en équipe est devenue une compétence importante. Pour plusieurs, les réunions et les activités d’équipe mangent une grande portion de la journée de travail. Cette demande est particulièrement difficile pour 70% des adultes atteints du TDAH qui disent avoir des difficultés à se concentrer sur ce que d’autres leur disent, et pour les 60% qui rapportent avoir des difficultés à rester assis lors des réunions.

Il y a de l’espoir pour les adultes atteints du TDAH

Malheureusement, de tels rapports de sondage ou de recherche sont rarement accompagnés de solutions. Oui, ces statistiques sont alarmantes, mais que peut-on y faire? Certaines organisations songent à tester les candidats pour le TDAH avant de les engager. Ce qui est dommage c’est qu’elles barrent l’accès à d’excellents employés alors que plus que jamais les plus grands atouts des entreprises sont les talents de leurs main-d’œuvre. Malgré tout cela, il y a de bonnes nouvelles.

Toutes ces barrières à la productivité que vivent les adultes atteints du TDAH peuvent être éliminées et permettre aux adultes atteints du TDAH de surmonter les obstacles du TDAH avec des formations comme The Maximum Productivity Makeover for ADHD Adults (présentement disponibles qu’en anglais). Avec la bonne formation et un support adéquat, ces adultes peuvent être des employés exceptionnels qui contribuent positivement aux profits de l’entreprise avec leur créativité, leur pensée non-conventionnelle, et leur haut niveau d’énergie et de passion.