Libérez votre génie créatif!

Comment dire au patron qu’on est atteint du TDAH – 1

English version

tdah au travail,adulte tdah,tdah

Voilà une question à laquelle je fais face souvent dans mon travail avec les adultes atteints du TDAH. Lorsque mes clients me demandent comment ils pourraient aborder le sujet du TDAH avec leur patron, je leur demande d’identifier ce qu’ils espèrent accomplir en divulgant à leur employeur qu’ils sont atteint du TDAH.

Lors d’un sondage que j’ai fais l’année passée, lorsqu’on demandait au participants du sondage, tous des adultes atteints du TDAH, pourquoi ils avaient ressenti le besoin de divulguer leur TDAH au travail, la majorité mentionnaient qu’ils avaient besoin d’accommodements ou d’aide spécialisée comme un coach de TDAH et que sans l’obtention de cette aide ils faisaient face à plusieurs obstacles importants au travail. Certains avaient divulguer en dernier recours puisque les problèmes au travail étaient tels qu’ils craignaient être licenciés.

Ceux qui n’ont jamais mentionné leur status de TDAH donnaient comme raisons qu’ils n’avaient pas besoins de le mentionner puisqu’ils géraient bien leur TDAH, d’autres sentaient que c’était un sujet privé et que leur employeur n’avait pas le droit d’être averti. Finalement, certains n’avaient pas mentionné leur TDAH car ils en avaient honte ou avaient peur de subir des conséquences négatives. Malheureusement certains qui avaient mentionné leur TDAH ont vécu la discrimination.

Lorsque les problèmes deviennent évidents au travail, qui semblent être causés par le TDAH, et qui requiert la divulgation du TDAH, il faut considérer les questions suivantes :

  1. Le problème et ses solutions peuvent-ils être mentionnés sans divulguer le TDAH?
  2. Quel est l’historique de la compagnie vis-à-vis ce genre de situation? Leur capacité de payer pour des accommodements?
  3. Comment estimez-vous votre valeur aux yeux de votre employeur? Quel est le taux de chomage dans votre industrie? Évidemment, si vous êtes une rare ressource avec un bon rendement il est moins probable que vous subirez des conséquences négatives lorsque vous demandez pour de l’aide.
  4. Quelle est VOTRE attitude vis-à-vis votre TDAH? Plusieurs adultes atteints du TDAH considèrent qu’ils souffrent d’une maladie mentale qu’ils doivent cacher; d’autres reconnaissent qu’il y a des aspects positifs et négatifs lorsqu’on est atteint du TDAH . Si vous êtes de la première catégorie, vous êtes plus apte à transmettre ces sentiments à votre employeur.

Le point que je cherche à faire n’est pas que vous cachiez avec honte votre TDAH; mais plus qu’il y a beaucoup d’information erronée et de jugement qui circulent sur le TDAH. Vous n’avez peut-être pas les moyens financiers ou le besoin d’être un martyr.  D’un autre côté, lorsque les gens qui vous entourent comprennent et acceptent les différences chez tous (que ce soit n’importe quelle différence) comme quelque chose de positif, ça peut être libérateur.

    C’est avec hâte que j’anticipe la journée lorsque vous pourrez parler de votre TDAH et que les personnes autour de vous comprendront les défis mais reconnaîtront que vous avez aussi des forces qui valent la peine d’être découvertes.

    Dans mon prochain article je vous donnerez ma réponse à la question: Comment dire au patron qu’on est atteint du TDAH.

    1 commentaire

    Laisser un commentaire