Libérez votre génie créatif!

Se prendre en main crée des vagues

Cliquez ici pour la version audio

Récemment, j’ai rencontré quelqu’un pour la première fois et comme d’habitude, je lui ai mentionné que je suis un coach qui travaille avec des adultes atteints de TDAH. Comme il m’arrive si souvent, il a déclaré qu’il avait été diagnostiqué avec le TDAH (cela m’arrive plus souvent que par pure coïncidence, j’en suis convaincue, mais c’est une autre histoire!).  Son plus gros problème : l’incapacité à se conformer à une routine. Il croyait qu’il ne possédait pas le contrôle de soi nécessaire.

Se prendre en main avec l’autocontrôle

J’ai souri, mais tristement, car sa réponse et son évaluation de ses propres capacités sont des propos que j’entends souvent.  Il peut être difficile pour quiconque de fixer et atteindre des objectifs, mais une méthode facile de procéder est de créer une structure à l’aide des habitudes et des routines qui vous aident à atteindre des objectifs presque sur le pilote automatique.  Si vous êtes convaincu que vous n’avez pas la maîtrise de soi nécessaire pour créer des habitudes ou de s’en tenir à des routines, il devient beaucoup plus difficile à atteindre vos objectifs et réaliser vos rêves.

Vous croyez que vous ne possédez aucun autocontrôle

Récemment, j’ai compté deux participants dans mon programme de coaching de groupe, qui juraient n’avoir jamais réussi à atteindre leurs objectifs, car ils ne possédaient pas la maîtrise de soi. Ils se sentaient impuissants, résignés et complètement à la merci de leur TDAH chez l’adulte. Si vous ne possédez pas la maîtrise de soi, comment pouvez-vous prendre le contrôle votre vie? Sans la maîtrise de soi, vous devez être à la merci d’une force contrôlante extérieure. Dans ce cas, ils transmettaient leur pouvoir à leur TDAH.

Cependant, on retrouve des gens de différents niveaux de force physique et tout le monde possède des muscles. Certaines personnes sont dotées d’un physique plus imposant naturellement et donc plus fort à la base, mais quelle que soit votre taille, vous avez des muscles et un manque de force ne signifie pas que vous êtes destiné à demeurer toujours faible. Peu importe votre force quand vous débutez, vous pouvez développer, renforcer vos muscles et devenir plus fort. Avec un entraînement adéquat, vous pouvez devenir une personne extrêmement forte.

Il y a de bonnes nouvelles

Il y a de très bonnes nouvelles au sujet de la maîtrise de soi. La recherche démontre que l’on peut exercer et renforcer l’autocontrôle. Peu importe votre degré d’autocontrôle, il est possible de vous entraîner à obtenir un contrôle de soi plus efficace. Certaines personnes peuvent se demander pourquoi se donner la peine d’améliorer leur maîtrise de soi à travers l’entraînement et les exercices.  Votre niveau de maîtrise de soi affecte votre niveau de succès dans votre carrière, vos relations, vos finances et votre environnement (vous voulez vivre dans un domicile sans désordre?). S’entraîner formera vos muscles, mais ce n’est pas tout le monde qui démontre de l’intérêt à devenir un culturiste. Cependant, la croissance de votre force musculaire vous permettra de lever votre enfant dans vos bras, de charger vos bagages dans votre voiture pour partir à l’aventure ou de déplacer le canapé pour trouver la télécommande du téléviseur! Donc, si vous voulez prendre le contrôle de votre vie, vous devez parvenir à une maîtrise de soi équilibrée.

Et encore de meilleures nouvelles

Tout comme s’entraîner dans une salle de gym pour améliorer votre force, engendra des répercussions positives tout au long de votre vie,  développer la maîtrise de soi dans un aspect de votre vie, se répercutera sur les autres aspects. Si vous choisissez, par exemple, de vous abstenir de manger des sucreries pendant une période de temps, vous serez en mesure d’exercer un plus grand contrôle de soi dans d’autres aspects de votre vie aussi bien. Dans ses recherches sur l’effet de l’entraînement de l’autocontrôle sur l’ensemble de la performance d’autocontrôle, le psychologue Mark Muraven a découvert qu’après deux semaines de volonté de renforcement (en s’abstenant de manger des sucreries ou en effectuant une manipulation difficile), les participants ont également eu des résultats plus élevé lorsqu’on a mesuré leur capacité à compléter un exercice très difficile exigeant de la concentration et une réelle maîtrise d’autocontrôle. D’autres études démontrent que la poursuite d’un exercice routinier peut aider à améliorer vos finances, votre concentration, votre contrôle de l’humeur, la réduction du désordre, et plus.

Cherchez des opportunités au lieu des problèmes

Ainsi, plutôt que de se concentrer sur les aspects de votre vie où la maîtrise de soi est faible, cernez ceux où la maîtrise de soi est bonne. Nous avons tous des habitudes et des routines (et elles ne sont pas toutes mauvaises), tout comme nous avons tous des muscles. Prenez la responsabilité de tous les aspects de votre vie que vous pouvez. Pratiquer l’autocontrôle construira ces muscles et vous serez bientôt en mesure d’appliquer votre nouvelle force à d’autres aspects de votre vie, qui dans le passé, vous semblaient complètement hors contrôle. Vous pourriez être surpris lorsque les vagues se propagent.

Profitez des vagues!

Rappelez-vous ces deux participants du programme d’Optimisation de la productivité qui juraient l’impossibilité d’établir une routine? Bien, ils ont débuté à la base et avec leur travail au fil du programme, ils ont réussi à établir des routines dans leur vie. S’appuyant sur ce succès, ils ont été en mesure d’améliorer grandement leurs compétences en gestion du temps et obtenir un impact significatif sur leur performance au travail. Ils profitent des effets de vagues créées par la prise en charge de leur vie, et vous le pouvez aussi!

Qu’est-ce que vous pouvez faire :

  1. Travaillez votre muscle d’autocontrôle en relevant un défi qui vous oblige à faire quelque chose que vous préfériez ne pas faire. Par exemple, diminuer les sucreries, s’asseoir droit, prendre les escaliers, ou selon votre choix pourvu que vous quittiez votre zone de confort.
  2. Planifiez la façon dont vous allez traiter les moments où vous sentez que vous souhaitez céder, abandonner ou tout simplement ne pas vous donner la peine. Lorsque Duane a cessé de fumer, chaque fois qu’il ressentait le besoin d’une cigarette, il m’embrassait. J’ai toujours veillé à le commenter de pouvoir l’embrasser sans son haleine de cendrier.
  3. Offrez-vous une pause d’autocontrôle. Suite au défi, vous vous sentirez parfois affaibli, alors n’essayez pas d’en faire trop à la fois. Offrez-vous une chance de prendre de la vigueur.
  4. Alors maintenant, allez de l’avant et prenez le contrôle de votre vie!

Laisser un commentaire