Libérez votre génie créatif!

Sans contestation! Le TDAH existe

English version

J’ai assisté la semaine dernière au Congrès annuel de l’AQETA (Association québécoise des troubles d’apprentissage) qui a eu lieu à Montréal. J’ai aussi présenté ma conférence sur le déficit d’attention. Il n’y avait que peu de conférence sur le TDAH  chez l’adulte puisque le congrès semblait cibler plutôt les professeurs et autres personnels de l’école.

Une chose que j’ai vraiment apprécié est qu’il n’y avait aucune contestation quand à l’existence du déficit d’attention. C’est un net contraste des rapports qu’on retrouve sur l’Internet et les média qui semblent souvent disputer l’existence du TDAH ou qui nous font la morale vis-à-vis l’utilisation de drogues auprès des enfants atteints du TDAH.  Une chose qui a été soulignée est qu’à date aucun traitement seul n’avait autant d’impact sur le TDAQH que les médicaments. 

Dr. Annick Vincent, psychiatre de Québec qui a dévoué une grande partie de sa pratique au traitement du TDAH chez l’adulte utilise l’analogie suivante pour expliquer le rôle des médicaments dans le traitement du TDAH : les médicaments pour le TDAH sont comme des lunettes pour la myopie. Celles-ci ne vous montrent pas comment lire, par contre, elles vous permettront d’avoir de meilleures chances de pouvoir lire que si vous ne les portez pas.

Elle a aussi mentionné qu’en plus des médicaments, l’apprentissage de nouvelles stratégies via le coaching s’avère nécessaire pour améliorer sa vie lorsqu’on est atteint du TDAH.

Laisser un commentaire