Libérez votre génie créatif!

Retrouver la paix, malgré le TDAH

Dans cette période de l’histoire où la technologie fait du multitraitement une norme, et où plusieurs personnes sont accablées par la multitude de choses qui leur viennent de toutes les directions, comment un adulte atteint du déficit d’attention peut-il retrouver la paix et le confort qui sont possibles seulement lorsqu’on a la capacité de se concentrer sur une chose à la fois?

Non pas comme les  » neurotypiques « , les adultes atteints du TDAH ont du mal à conserver le calme dans leur cerveau qui a tendance à sauter d’une idée à l’autre. Quoique le monde externe leur livre une foule de distractions sur le champ comme les appels téléphoniques et les courriels, c’est la source interne d’énergie de l’adulte atteint du TDAH qui multiplie la cacophonie de distractions et qui semble le plus difficile à surmonter.

Qu’est-ce que ça veut dire? Les adultes atteints du TDAH ont souvent du mal à canaliser leurs énergies, et donc même la tâche la plus simple peut être une source de défi insurmontable. Comment peut-on calmer ce tourbillon et retrouver la paix? Quoique découvrir ses passions soit un bon conseil pour tous, pour l’adulte atteint du TDAH c’est primordial.

Si vous êtes un adulte atteint du TDAH, développer des stratégies pour apaiser les idées est utile pour vous permettre de vous détendre et de relaxer, mais pour mieux vous concentrer, il est plus utile d’aller dans l’autre direction. Qu’est-ce qui vous stimule positivement? Qu’est-ce qui vous emballe et vous fait converser plus rapidement lorsque vous en parlez aux autres? Pensez à ce sentiment d’excitation que vous ressentez lorsque vous parlez de quelque chose qui vous allume.

Les athlètes appellent ce sentiment  » être dans sa zone « .  On parle aussi d’être  » dans sa bulle  » où on est si emballé par ses passions qu’on s’oublie tout simplement. Pour les adultes atteints du TDAH, retrouver cette zone ne se produit que lorsqu’ils déterminent la source de ce qui les allume. Cette source c’est votre réservoir à essence, l’endroit où vous retrouvez une stimulation optimale qui vous permet d’atteindre la concentration que vous avez besoin pour avancer.

Combinez cette essence avec une vision claire de ce que vous désirez atteindre et vous pourriez même être en mesure de baisser le volume sur le reste de votre vie. Désirez-vous une maison en campagne, un emploi qui vous permet de visiter des endroits exotiques? Peignez une image mentale de ce que vous désirez et plongez! Bien sûr, il y aura d’autres étapes à franchir; vous aurez besoin d’aide et de vous entourer de personnes qui vous supportent, mais c’est un bon début.

Toute personne qui a connu du succès vous dira qu’identifier ses passions c’est beaucoup comme tomber en amour. Pour un adulte atteint du TDAH, ce roman d’amour est encore plus doux: il n’y a rien de mieux que d’éteindre le  » volume  » interne et d’atteindre le succès à sa façon.

2 commentaires
  1. Bonjour, je suis une thérapeute depuis 18 ans maintenant…j’ai tracé ma voie et créée ma vie autour de mes passions. J’ai le TDAH solide!! lol! Mais malgré tout j’arrive à élever ma fille totalement seule, j’ai une maison seule et j’ai ma buisness seule… Je suis célibataire Car je suis plus heureuse lorsque je ne suis pas en amour… J’ai essayé plein de médoc mais il y a trop d’effets secondaires…Alors je prend des produits naturels qui aident… J’aimerais devenir une coach ou une neuro-bio coach afin de m’aider moi-même et d’aider ma clientèle pour ensuite me spécialiser avec une clientèle ados-jeunes adultes TDAH … J’ai pleins d’idées que je n’arrive pas à mettre en marche….comme un livre que j’écris dans ma tête depuis 3 ans maintenant… Et je sais que ce livre sera un succès!!Pourriez vous me dire comment devenir la coach efficace pour moi même et pour cette clientèle tdah? Quelle école? ect? Merci beaucoup…aussi votre site est magnifiquement fait et merci d’être la coach que vous êtes.

    • La formation de coach en TDAH se donne à la ADD Coach Academy (www.ADDCA.com). Le programme n’est disponible qu’en anglais.

Laisser un commentaire