Libérez votre génie créatif!

Moins de 10% des adultes TDAH sont traités

English version

Dr. Annick Vincent, psychiatre et somitée dans le TDAH (Trouble déficitaire de l’attention) chez l’adulte a présenté sur le  portrait du déficit d’attention de l’enfant à l’âge adulte lors du congrès de l’AQETA. J’ai assisté à ses 2 conférences qui ont eu lieu le 4 avril, une destinée aux professionnels de la santé et l’autre au grand publique.

Une statistique intéressante qui est ressortie est qu’on pense que près de 3 à 4% des adultes en sont atteints (certains experts sur le sujet mentionnent que ce nombre pourrait monter jusqu’à 10%). Ce qui est surprenant, c’est que moins de 10% des adultes atteints sont diagnostiqués et traités! Donc 90% des adultes atteints du TDAH ne sont ni diagnostiqués ni traités.

Les adultes TDAH souffrent de difficultés à l’emploi, dans leurs relations interpersonnelles, dans leur organisation à la maison, et leurs finances. Ils sont porté vers la dépression, l’anxiété, le tabagisme, la toxicomanie,  les accidents routiers et la faillite, etc. Sans connaître pourquoi ils ont tant de difficulté, ils ont tendance à croire qu’ils en sont pour beaucoup et malgré leur plus gros effort, n’arrivent pas à surmonter ces difficultés. Le traitement avec médicament aide 70% des adultes qui les prennent; par contre, ces adultes doivent aussi s’informer sur le déficit d’attention et créer, souvent à l’aide d’un coach, des stratégies qui leur permettra d’améliorer leur vie. Parfois, la psychothérapie est nécessaire. Dr. Vincent mentionnait aussi que c’est un des troubles les plus faciles à traiter.

Pour quelle raison y a-t-il si peu d’adultes qui sont traités? Qu’en pensez-vous? Que pourrait-on faire pour améliorer cette tendance?

1 commentaire

Laisser un commentaire