Libérez votre génie créatif!

Mon conjoint a un déficit d’attention! Comment éviter les faux pas sociaux

For English visit my entry as a guest of the ADD Coaching Blog

C’est une question qu’on me demande souvent. Il y a plusieurs années les vacances de Noel créaient beaucoup de stress pour mon conjoint qui est atteint du TDAH et moi (je ne suis pas atteinte du déficit d’attention). Il avait beaucoup de difficulté dans les situations sociales.

Il froissait certaines personnes en disant ce qui lui venait en tête sans penser aux conséquences, et avait de la difficulté à contrôler ses émotions; dans une discussion qui le “passionnait” il parlait fort, semblant parfois fâché. Plusieurs de mes clients vivent ces mêmes problèmes lorsqu’ils sont en situation sociale.

Il m’arrive souvent de recevoir des appels de conjoint(e)s ou partenaires de mes clients qui me demande quoi faire pour aider leur partenaire. Je peux vous dire ce qui a fonctionné pour moi et pour les couples TDAH qui ont du succès. Voici ce que vous pouvez faire en tant que conjoint(e) d’un attentionnel pour réduire la tension autour des situations sociales :

1) reconnaître que l’impulsivité et le manque de concentration, ainsi que les problèmes de régularisation des émotions qui font partie des difficultés rencontrées par les personnes atteintes du TDAH, font souvent partie du problème. Je suis de l’avis que chacun fait du mieux qu’il peut avec le bagage qu’il a. Les chances sont que votre conjoint veut améliorer ses compétences sociales et ne veut pas vous créer d’embarras mais n’est pas capable de le faire seul parce qu’il (ou elle) n’est pas conscient(e)lorsqu’il ou elle commet des bévues;

2) parler avec votre conjoint avant l’événement social en lui donnant des exemples de comportements appropriés et des exemples spécifiques;

3) développer un code discret de signaux pour vous aider à communiquer avec lui (ou elle) lorsque votre conjoint semble en voie de commettre une bévue. La majorité des adultes atteints du TDAH ne le réalise même pas lorsqu’ils commettent un faux pas. Mon conjoint demande que je lui serre un peu le bras ou que je lui fasse signe avec mes yeux lorsqu’il s’emporte. Il me demandait souvent de l’aider à identifier ses erreurs sociales après la soirée afin d’être plus conscient et de s’améliorer.

4) apprendre à être moins sensible à propos de ce qui est approprié ou non – j’avais un client par exemple qui devenait gênée lorsque son époux faisait des blagues avec la serveuse au restaurant. Comme je dirais en bon canadien français « so what? ». J’ai appris d’être moins inquiète de ce que pensent les autres. J’ai arrêté d’essayer d’impressionner tout le monde ou d’être gênée par le comportement de mon époux. Et lorsque les gens me mentionnent son comportement, je leur dis mainteant « il est vraiment passionné, n’est-ce pas? », s’il s’est emporté ou « ça c’est mon Duane, on sait toujours sur quel pied danser avec lui! »

La chose la plus importante que j’ai réalisé c’est que ma relation avec mon conjoint était beaucoup plus importante pour moi que d’impressionner quelqu’un que je vois une fois de temps en temps. J’ai donc appris à rire plus et à juger moins. Et après plus de 23 ans de marriage, nous sommes toujours en amour. Donc les chances sont que nous avons probablement trouvé la clé du succès.

Et vous, avez-vous des suggestions?

Laisser un commentaire