Libérez votre génie créatif!

Les adultes atteints du TDAH sont plus vulnérables aux facteurs de stress quotidiens

Cet automne, alors que j’effectuais des recherches en vue d’une présentation que j’allais faire au sujet du TDAH en milieu de travail, dans le cadre de la Partners in Prevention Conference and Tradeshow de Sudbury, j’ai découvert une étude portant sur la façon dont les adultes atteints du TDAH gèrent le stress.

L’étude mesurait le niveau de cortisol (l’hormone du stress) ainsi que le rythme cardiaque de sujets, atteints ou non de TDAH, et leur ont fait remplir un questionnaire afin de mesurer leur niveau de détresse psychologique à plusieurs reprises, notamment avant l’événement, afin de détecter le stress ressenti alors qu’ils anticipaient un événement stressant (le test de stress social Trier qui consiste à faire passer un entretien d’embauche au sujet devant un jury désagréable), pendant un événement stressant, et après que le facteur de stress ait été éliminé.[i]

Vous vous sentez légèrement stressé? Il y a une bonne raison…

Les adultes atteints du TDAH ont démontré et rapporté, de façon importante, davantage de signes de détresse psychologique que les adultes n’étant pas atteints du TDAH. Toutefois, leur niveau de cortisol, qui augmente lors d’une situation de stress, ainsi que leur rythme cardiaque, étaient inférieurs à ceux des adultes n’étant pas atteints du TDAH lorsqu’ils étaient confrontés aux mêmes facteurs de stress. Par ailleurs, les adultes atteints du TDAH avaient besoin de plus de temps pour récupérer des effets de ce stress, et ce, même lorsque le facteur de stress était éliminé.

Oui, c’est très intéressant. Mais qu’est-ce que cela signifie pour vous? Je suis heureuse que vous me posiez la question! 😉

Que pouvez-vous faire?

Cela explique pourquoi, lorsqu’ils sont confrontés à une multitude de facteurs de stress reliés au TDAH (la désorganisation, la difficulté à prendre de décisions, la difficulté à planifier de façon adéquate, etc.), plusieurs de mes clients me révèlent qu’ils ont souffert plusieurs crises psychologiques en raison du stress. Avec le temps, votre vulnérabilité au stress et les vies stressantes que vous vivez peuvent même vous mener à un épuisement professionnel, à de l’angoisse ou à la dépression.

Personne ne souhaite en arriver là, mais que pouvez-vous faire pour l’éviter?

En fait, il y a deux choses que vous pouvez faire

Il y a deux choses que vous pouvez faire. Vous pouvez modifier la façon dont vous réagissez face au stress et vous pouvez réduire le nombre de facteurs de stress dans votre vie. Une combinaison de ces deux solutions vous apportera de meilleurs résultats.

Apprendre à gérer la façon dont vous réagissez face au stress pourra réduire l’intensité des facteurs de stress auxquels vous êtes confronté. Une approche très simple (peut-être même trop simple) à apprendre est la suivante :

  1. Identifier les signaux que votre corps vous envoie lorsque vous commencez à vous sentir stressé.
  2. Prendre plusieurs longues respirations. Chaque respiration réduit la tension que vous ressentez dans votre corps.

L’autre stratégie consiste à réduire le nombre de facteurs de stress dans votre vie. Bien entendu, vous ne pouvez éliminer complètement le stress de votre vie, mais vous avez inévitablement davantage de facteurs de stress dans votre vie que les autres, et ce, en raison de votre TDAH. Apprendre à mieux les gérer vous apportera un certain soulagement.

Il y a quelques années, plus particulièrement lorsque je me préparais pour aller travailler, je me rendais compte que j’avais oublié mes clés. Je regardais dans tous les endroits possibles, mais je ne réussissais pas à les trouver. Mon niveau de stress augmentait, puisque je devais être au travail à l’heure et que j’avais absolument besoin de mes clés. Je demandais à tous les membres de la maisonnée de m’aider à les trouver. Une fois trouvées, je quittais la maison en panique afin d’arriver au travail à l’heure, puis je me sermonnais, car j’avais encore une fois perdu mes clés, et parce que les membres de ma famille avaient connu un très mauvais début de journée par ma faute.

J’ai finalement trouvé une solution à long terme pour ce problème : je fixe maintenant mes clés à mon sac à main, qui est toujours rangé au même endroit dans la maison. Cette toute petite habitude a significativement réduit mon niveau de stress, ainsi que celui de ma famille.

Je sais que vous êtes confrontés à des problèmes beaucoup plus complexes que simplement perdre vos clés. Chaque fois que vous devez prendre une décision, vous augmentez votre niveau de stress. Chaque fois que vous regardez votre « livre » de tâches à faire (vous vous souvenez de l’époque où ce n’était qu’une liste?) et que vous ne savez pas par quel bout commencer, vous ressentez du stress. Votre manque d’organisation (visuel et procédural) augmente votre sentiment de détresse. Une mauvaise planification, entraînant des engagements oubliés ou des retards, est également un facteur de stress important. Rendez-vous à l’évidence : être atteint du TDAH est extrêmement stressant. C’est d’ailleurs pourquoi, au début de la nouvelle année, je lancerai le programme « Gains rapides », une série d’étapes simples qui vous aideront à gérer les facteurs de stress dans votre vie. Combien est-ce que cela vous coûtera? Absolument rien, alors restez à l’écoute!

Les prochaines étapes :

1) Identifiez les signaux que votre corps vous envoie lorsque vous commencez à vous sentir stressé.

2) Prenez l’habitude de prendre plusieurs longues respirations lorsque vous commencez à ressentir ces signaux.

3) Faites-moi part de votre expérience dans la boîte ci-dessous. Quels sont vos cinq principaux facteurs de stress? J’essaierai de les aborder dans le programme (je ne peux vous garantir que je les aborderai tous, mais je vais faire de mon mieux), et je m’assurerai d’inclure des stratégies qui vous permettront de les gérer et d’obtenir des « Gains rapides » (restez à l’affût, ce programme prendra son envol en janvier!)

 

[i] Lackschewitz, H., Hüther, G., Kröner-Herwig, B. (2008). Physiological and Psychological Stress Responses in Adults with Attention-Deficit/Hyperactivity Disorder (ADHD). Psychoneuroendocrinology. 33; 612-624

 

15 commentaires
  1. 5 sources de stress dans mon cas :
    – traffic / arriver en retard
    – nouvelle situation à la job
    – aborder une fille (ça je crois que c’est relié au manque de confiance)
    – avoir oublié d’amener quelque chose et que je m’en apercois trop tard
    – de plus en plus : les évaluations, examens reliés à mon travail

    merci beaucoup, je lis vos chronique et je me sens moins seul dans cette situation, continuez d’éclairer ma lanterne

    jean-sébastien SAuvé

  2. Bonjour,

    Je ne sais pas si je suis ou non « atteint » du TDAH. Par contre, 2014 m’a permit de réaliser ma vulnérabilité au stress après un court séjour en psychiatrie.

    Mes principaux facteurs de stress ressemblent à:
    – la difficulté de me trouver un emploi pour les combler mon manque de ressources financières;
    – la difficulté de choisir ce qui me convient et les erreurs occasionnées par mes mauvais choix;
    – le temps qui passe et prendre conscience que j’ai l’impression d’avoir collectionné les échecs, le sentiment d’avoir jouer au jeu du serpent et de l’échelle toute ma vie, mais avec des serpents qui me ramenaient à la case départ;
    – la difficulté de gérer plusieurs choses à la fois;
    – la pression des autres;
    – ma désorganisation;
    – et le fardeau de ma procrastination.

  3. Mes 5 principales sources de stress
    – par quelle tâche débuter quand j’ai du temps devant moi… (Maison ou travail);
    – la grande difficulté à respecter mes objectifs personnels, respecter mon propre « plan de match » ;
    – être toujours en retard;
    – faire un choix entre plusieurs possibilités;
    – que les autres se rendent compte que je suis désorganisée!

    – …. Choisir que 5 éléments de stress pour cette liste!

    Merci

  4. Mes sources de stress
    Gérer ma condition sachant que çà affecte mon entourage
    Gérer mes priorités à savoir(prendre le temps pour lire sur le TDAH)
    Voir à ma mère qui a le TDAH et qui fait de l’Alzheimer.
    Aider ma soeur qui en fait elle aussi
    Je suis dans la génération ou on aide nos enfants, on garde nos petits enfants, et on s’occupe de nos propres parents.

    Alors si tu as une suggestion par ou et quoi commencer , je vais grandement l’apprécier..Merçi et bonne continuité pour ce bon travail Carole

  5. 1- les enfants et l’école
    2 – se faire insulter ou crier dessus pendant une réunion
    3 – gestion des finances
    4 – le regard des autres ou leurs commentaires par rapport à tes enfants

  6. – conduire parce que je suis souvent dans mes penssé
    – au moment de payer et que je ne trouve plus ma carte de guichet
    – ma grande desorguanisation
    -la procastination le grand manque de confiance en moi
    – diffilculté de me trouver un travail
    Merci

    • Bonjour! je t’invite à t’inscrire gratuitement au programme Petits pas, grands résultats si tu ne l’as pas déjà fait au http://www.solutionstdahadulte.com. Tu trouveras des stratégies pour régler certains de tes défis avec le TDAH. Et c’est gratuit!

      Bon courage

  7. Mes 5 point de stress
    – organiser les repas -le chercher pour toute sortes de choses chez-moi
    – les rendez vous
    -procratisnation
    -que les autres me juge pendant qui mecoute et voit que je suis pas là parce que je pense à milles choses en même temp

  8. 1 difficulte a respecte les engagements prise
    2 difficulte a prendre des decisions
    3 etre en retard
    4 attendre pour n’importe quoi
    5 impulsif

    • Effectivement, c’est quelque chose que j’entends souvent de mes clients.

  9. Bonjour, mes plus grands facteurs de stress sont beaucoup reliés à mes enfants. Ils ne sont pas diagnostiqués TDAH mais je supsonne qu’ils le sont. Je gère très mal le retour de mes enfants car malheureusement, je suis séparée et mes enfants reviennent a la maison avec des mots horribles que papa dit sur moi et ils sont en colère et me le font payer. Le facteur de stress est énorme et même s’ils se calment et ne veulent pas retourner chez leur père après quelques jours, j’appréhende ce moment. Je vais chercher des ressources mais ce n’est pas facile. Aussi, payer mes factures me stress beaucoup. J’ai toujours peur de ne pas arriver. J’ai déjà eu un budget pour m’aider mais encore la, ça me stressait de le gérer à toutes les semaines. Ensuite, s’il y a un changement au travail ou une rencontre avec mon boss, c’est uneontagne et mes stress beaucoup . Je me suis reconnu pour l’histoire des clés et j’ai réduit ce stress en ayant un pot a clés à l’entrée .

    • C’est énorme comme facteurs. Mon frère qui est maintenant divorcé a subi le même sort, c.-à-d. que son ex le dénigrait auprès de ses enfants, à un point qu’ils ne voulaient plus le voir. As-tu déjà pensé à consulter le CLSC pour voir s’ils auraient des services pour toi. Aussi, il est possible qu’il existe un groupe de soutien pour des personnes dans ta situation.

      Bon courage!

  10. Bonjour,
    Je suis TDA/H non diagnostiquée mes sources de stress repérées :

    – Me séparer de mon enfant (TDA/H)
    – Vivre avec lui tellement qu’il me désorganise
    – Jouer avec lui
    – faire les devoirs
    – aller marcher dans la forêt
    – recevoir des amis
    – être invitées pour arriver à l’heure
    – aller à l’école

    – Partir en formation, km, organisation, écrits à rendre, nouvelle situation d’école et de stage, enfant sans relais pour la garde…

    – Vivre une vie en groupe ou en équipe, l’approche d’une réunion …

    Voilà pour ce soir à bientôt de vous lire

  11. Bonjour,
    Moi, ce sont les nouvelles situations: nouvelles personnes, nouveaux endroits qui me stressent.
    J’ai du mal à réceptionner les informations extérieures comme un cours, des discussions,…
    Si les gens parlent fort (trop pour moi), je ne comprends plus rien à ce qu’ils disent car ça me stresse.
    Je culpabilise tout le temps et ça me stress aussi.
    Je minimise mes réussites, je n’aime pas me mettre en avant et agir comme par exemple pendant une présentation orale. Tout le monde me dit que lors de mes présentations orales, mon stress est tellement fort qu’il devient communicatif et fini par oppresser mes auditeurs…
    Quand je stresse comme ça, je ressens des sueurs froides et j’oublie tout ce que je dois dire. Comme si je debarquais dans le projet et que je venais de découvrir mes propres slides PowerPoint… C’est terrible, je ne connais personne qui en souffre aussi fort que moi.
    Je n’ai pas encore été chez le neurologue pour savoir si je souffre bien de tdah. Mais je pense de plus en plus que c’est ça.
    Merci beaucoup pour votre aide 🙂
    Bien-à-vous,
    Aurélie

Laisser un commentaire