Libérez votre génie créatif!

Ne jouez pas le jeu du blâme

English version

jeu du blameSi vous souffrez d’un TDAH adulte vous avez probablement vécu plusieurs situations négatives; plus que votre part, même. Un vécu d’échecs, de honte et de frustration causé par le TDAH laisse souvent des cicatrices profondes comme une pauvre estime de soi et une tendance à ne pas se faire confiance ou à ne pas faire confiance aux autres. À un certain moment vous avez peut-être développé une façon de surmonter certains problèmes que j’appelle le jeu du blâme.

Qu’est-ce que le jeu du blâme? C’est lorsque les choses ne vont pas et que, face à une situation désastreuse, vous passez au blâme, blâmant le patron, la situation, votre tendre moitié, les ressources qui n’étaient pas assez nombreuses, etc. Lorsqu’il n’y a personne à blâmer, vous jouez la version solitaire du jeu du blâme et vous blâmez vous-même. Vous n’êtes pas seul; tout le monde le fait et parfois vont jusqu’à payer un avocat pour les aider à jouer ce jeu.

Le problème avec ce jeu est qu’il est plein de jugement et qui limite vos apprentissages. L’erreur est un élément important de l’apprentissage. Lorsque vous jouez le jeu du blâme vous vous privez d’une expérience où vous pourriez apprendre quelque chose d’important.

Si, au lieu, vous évitez le blâme, vous apprendriez qu’il y a souvent une leçon à apprendre. Peut-être avez-vous une compétence à améliorer ou à acquérir, ou que vous devez prendre des étapes pour éviter la situation dans le futur ou encore, une approche différente aurait été meilleure. Vous savez maintenant ce qui ne fonctionne pas!

Même si on vous a fait du tord évitez de jouer le jeu du blâme car il n’est pas productif et vous garde en mode « victime ». Il n’accomplit rien sauf vous garder là où vous êtes au lieu d’avancer vos objectifs.

Donc, lorsque vous êtes tenté de jouer ce jeu, ne le faites pas. Et demandez-vous:

  1. Qu’ai-je appris de cette situation qui pourrait me servir plus tard?
  2. Qu’ai-je appris sur moi à cause de la situation?
  3. Que dois-je faire pour avancer?

et puis faites-le simplement.

1 commentaire

Laisser un commentaire