Libérez votre génie créatif!

Étude recrute des adultes TDAH à Montréal

To View English Version Click Here

Bonjour à tous et à toutes!

Je vous transmets l’information qui a été présentée au groupe support pour adultes atteints du déficit d’attention à Montréal pour ceux qui n’y étaient pas.

L’Université McGill à Montréal fait un projet de recherche présentement sur le déficit d’attention chez l’adulte! En plus d’aider la cause des adultes atteints du TDAH, il vous intéresserait probablement d’apprendre que si vous n’êtes pas diagnostiqué officiellement, vous serez évaluer pour déterminer si vous en êtes réellement atteint. Sachant jusqu’à quel point il peut être difficile de recevoir un diagnostic à Montréal, voici une chance pour vous.

Le projet de recherche qui aura lieu à l’Université McGill à Montréal  sur le déficit d’attention chez l’adulte recrute présentement des femmes et des hommes en santé atteint du déficit d’attention (TDAH) (de 18 à 45 ans) qui NE prennent PAS de médication pour le déficit d’attention (e.i. Ritalin, Adderall, etc).

Un diagnostic officiel n’est pas requis. Si vous n’en avez pas, vous serez évalué pour déterminer si vous êtes du TDAH.

De quoi s’agit-il?

Ils étudient la relation entre le déficit d’attention (TDAH) et la dopamine, une molécule qui existe naturellement dans le cerveau et qui agit comme messager entre les cellules nerveuses. Cette étude permettra de mieux comprendre les causes du déficit d’attention et de déterminer pourquoi les médicaments stimulants aident à réduire les symptomes chez certaines personnes.

Qu’arrivera-t-il?

4 séances de 1 à 4 heures céduler à votre convenance. Les séances incluent :

  • une entrevue
  • un examen physique complet
  • des scannographies de type TEP (PET Scan en anglais) et IRM
  • quelques test psychologiques courts
  • Les participants recevront une dose seule de Dexadrine, un médicament pour le TDAH.
  • Les participants seront compensés.

Si vous êtes intéressés ou pour plus d’information, communiquez avec Mariya au 514-398-4916 ou par courriel au McGill.ADHD@gmail.com

6 commentaires
  1. Si quelqu’un a connaissance de ce genre d’initiatives en france et / ou belgique, ce serait génial.

  2. Bonjour! J’ai découvert il y a environ 1 an que je souffre probablement du TDAH. Mes nombreux mécanismes compensatoires ont finis par m’épuiser. je suis psychologue en milieu scolaire et j’aimerais tans participer à une étude car je me questionne beaucoup sur mes symptômes et je dois dire que je ne me sens pas beaucoup comprise par les professionnels. J’ai fait 3 essais de médication sans effets positifs. Merci de me répondre.

    (info personnelle retirée pour garder l’anonymat)

    • Bonjour Isabelle,

      C’est triste qu’aujourd’hui il y a encore des professionnels qui ne comprennent pas les impacts négatifs du TDAH. Ma fille ainée est psychologue et était surprise du jugement qu’elle a entendu de ses collègues d’université face au TDAH. Heureusement pour sa classe, elle a remis les pendules à l’heure, leur expliquant les gros défis et les impacts du TDAH de sa petite soeur et de son père.

      La médication n’est qu’un seul aspect du traitement des symptômes du TDAH. Il est important 1) d’accepter son TDAH et d’apprendre à verbaliser ses besoins (ex. accommodements, ou « je travaille mieux lorsque… ») 2) d’apprendre à mieux fonctionner avec son TDAH, c’est-à-dire d’entreprendre un coaching avec un coach qui a une formation dans le domaine du TDAH et 3) de miser sur ses forces et de trouver, comme tu sembles l’avoir fait dans certaines situations, des mécanismes compensatoires pour mieux fonctionner.

      Je t’invite à visiter le http://www.concentrationTDAH.com.

      À la hauteur de tes ambitions!

  3. Bonjour, je suis moi aussi atteinte de TDAH, la médication fonctionne au niveau académique mais me rend vraiment malheureuse dans ma vie personnelle. J’aimerais moi aussi faire l’objet d’une étude afin de mieux me comprendre et trouver des solutions. Je suis daccord avec vous mme Ouellet, il est très difficile d’être compris… et merci a vous Linda pour les informations.
    Veronique

    • Bonjour Véronique,

      Malheureusement, il n’y a pas d’étude présentement.

      Bon courage!

Laisser un commentaire