Libérez votre génie créatif!

Des vacances harmonieuses en compagnie de votre conjoint et du TDAH

adhd-vacationMon conjoint Duane et moi en sommes à faire nos valises afin de préparer notre retour à la maison, et ce, après avoir passé quatre fabuleuses semaines en Italie. Alors que nous faisions nos valises, je me suis remémoré nos dernières vacances en Europe, il y a de cela 25 ans. Nous avions eu beaucoup de plaisir pendant ce voyage, mais je dois avouer que nous avons également eu plusieurs discussions animées au cours des dix jours qu’a duré notre séjour. Toutefois, le voyage que nous venons tout juste de faire a été bien différent, puisque nous avons eu beaucoup de plaisir… sans l’ombre d’une chicane.

Comment avons-nous fait? Lorsqu’il n’y a qu’une seule personne avec qui vous pouvez avoir une conversation intelligible (Duane et moi parlons l’anglais et le français, mais aucun de nous deux ne parle l’italien), vous voulez à tout prix éviter les confrontations. De plus, après 25 années de mariage, nous avons appris à vivre en harmonie l’un avec l’autre. Donc, au cours des quatre dernières semaines, j’ai découvert quelques  » secrets  » que je souhaite partager avec vous et qui, à mon avis, pourront vous aider à faire de vos vacances un merveilleux moment en compagnie de votre conjoint.

1.    Nous avons tous deux fait preuve d’ouverture d’esprit et avons participé aux activités de l’autre.

Duane est un artiste et a toujours été fasciné par  Michel-Ange et autres grands artistes de la Renaissance italienne. Il n’y a pas à dire, il rêvait de ce voyage depuis qu’il était jeune. Bien entendu, il voulait absolument découvrir toutes les œuvres d’art dont il avait entendu parler au cours de ses lectures.  Et laissez-moi vous dire que des œuvres d’art, ce n’est pas ce qui manque en Italie ! Je crois que Duane voulait toutes les voir (ce qu’il a fait) ! Bien que je sois plutôt intéressée par l’aspect historique d’un lieu, je l’ai accompagné, et ce, même si je croyais que je ne serais pas intéressée par cet aspect de notre voyage. Toutefois, puisque je savais que cela lui tenait à cœur, je l’ai accompagné.

Pour ma part, je voulais absolument visiter la ville de Venise. Enfant, j’ai écouté une émission, Poly à Venise, qui parlait des aventures d’un garçon vénitien et de son poney. C’est ce qui a alimenté mon désir de visiter cette ville. Duane n’était pas emballé à l’idée de visiter Venise, mais sachant que cela représentait beaucoup pour moi, il m’a encouragée à prolonger notre séjour dans cette ville d’une journée, ce qui m’a permis d’en découvrir divers recoins.

Nous avons ainsi tous deux profité pleinement de notre voyage en permettant à l’autre de faire ce qu’il voulait faire plus que tout. J’ai appris à apprécier l’art et les artistes de la Renaissance qui, m’avaient toujours semblé sombres et moroses, et Duane a grandement été inspiré par la ville de Venise, qu’il a bien appréciée.

2.   Réfléchissez aux conséquences que pourraient avoir vos commentaires au sujet de comportements dérangeants (et ignorez-les).

À maintes reprises, lorsque Duane disait ou faisait quelque chose qui me tapait sur les nerfs, ou lorsque je me levais du mauvais pied, je décidais d’ignorer ce que je ressentais. Je savais que cela ne valait pas la peine de nous chicaner pour si peu et je me disais que, moi aussi, je devais parfois lui taper sur les nerfs, et qu’il ne passait aucun commentaire à ce sujet.

Si vous passez beaucoup de temps ensemble, vous finirez inévitablement par vous taper sur les nerfs. Vous pouvez choisir d’ignorer ces situations et vous pouvez décider de changer votre humeur. En effet, vous pouvez  » choisir  » votre humeur. Vous avez effectivement la possibilité de choisir la façon dont vous réagirez face à votre attitude ou celle de votre conjoint, et le choix que vous ferez déterminera l’issue de vos vacances.

3.    Appréciez ce que votre conjoint peut vous apporter.

Duane, comme plusieurs autres adultes atteints du TDAH, agit souvent comme un grand enfant. En effet, il sait toujours s’amuser dans chaque situation qui se présente à lui. De plus, il a un grand sens de l’orientation, ce que je n’ai pas. Si j’avais été seule pour visiter la ville de Rome, je me serais probablement perdue dans un musée ou ailleurs! J’ai grandement apprécié son sens de l’humour et j’ai bien aimé avoir la possibilité de me retrouver facilement au sein d’une ville inconnue, et ce, en sa compagnie. Pour sa part, Duane dépendait de mes aptitudes en communication et en gestion pour planifier notre voyage et pour traduire, de mon italien élémentaire, tout ce que nous voulions.

Au bout du compte, ce fut le voyage d’une vie. Un voyage dont nous avions rêvé pendant plusieurs années, et pour lequel nous avons planifié et épargné pendant plus de deux ans. Pouvoir effectuer ce voyage dans l’harmonie nous a permis de ramener des souvenirs inoubliables que nous partagerons et chérirons pour les années à venir.

1 commentaire

Laisser un commentaire